« Mon grand-père Moshe Hillel n’a pas été testé avant qu’il ne soit trop tard »
Rechercher

« Mon grand-père Moshe Hillel n’a pas été testé avant qu’il ne soit trop tard »

Selon Or Hillel, les autorités ont refusé de tester son grand-père malgré sa fièvre, car il n'avait pas côtoyé de porteur ; il est devenu la 4e victime d'Israël

Un Israélien rentré d'Italie et testé positif au coronavirus arrive à l'hôpital Tel HaShomer, transformé pour recevoir les patients atteints de coronavirus, le 27 février 2020. (Crédit : Flash90)
Un Israélien rentré d'Italie et testé positif au coronavirus arrive à l'hôpital Tel HaShomer, transformé pour recevoir les patients atteints de coronavirus, le 27 février 2020. (Crédit : Flash90)

La petite-fille de l’une des victimes israéliennes du COVID-19 a déclaré que son grand-père était mort parce que les autorités avaient trop longtemps refusé de le contrôler pour le coronavirus, jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

Israël a considérablement augmenté le nombre de tests de détection du coronavirus qu’il effectue chaque jour. Cependant, il continue à donner la priorité aux personnes qui ont été proches d’un porteur confirmé du virus.

Moshe Hillel, 76 ans, est devenu mercredi la quatrième personne du pays à mourir de cette maladie, qui a tué huit personnes au total en Israël. Il est décédé au centre médical Sheba de Tel Hashomer, qui a déclaré qu’il avait eu de graves problèmes de santé avant de contracter le virus.

Sa petite-fille, Or Hillel, a écrit sur les réseaux sociaux qu’“il est resté trop longtemps à la maison avec de la fièvre et ils ont simplement refusé de le tester pour le coronavirus parce qu’il n’avait pas été en contact avec un patient confirmé. Quand ils ont fait le test, c’était après qu’il eut déjà perdu ses forces”.

סבא שלי הוא חולה מספר 4 שנפטר הלילה כתוצאה מסיבוכים של נגיף הקורונה.זה משפט שבחיים לא חשבתי שאכתוב.כששומעים על זה…

פורסם על ידי ‏‎Or Hillel‎‏ ב- יום רביעי, 25 במרץ 2020

Elle a dit que sa grand-mère avait également été contaminée et qu’elle était actuellement hospitalisée.

On ignore si les autorités ont modifié leurs critères de dépistage du virus à la suite de cette affaire.

Or Hillel a fait l’éloge de son grand-père comme étant « une personnalité exceptionnelle qui a toujours pris soin de ses enfants et petits-enfants et qui a toujours voulu que nous soyons bien portants. Toujours avec le sourire, riant et optimiste même dans les moments difficiles ».

Hillel a aussi exprimé sa colère contre ceux qui ne respectaient pas les ordres de quarantaine ou qui s’aventuraient librement à l’extérieur malgré les ordres du ministère de la Santé de rester chez eux.

« Quiconque ne respecte pas les instructions ne se nuit peut-être pas à lui-même mais nuit certainement aux autres », a-t-elle écrit. « Les populations vulnérables sont incroyablement exposées à ce virus. Pour elles, c’est une question de vie ou de mort, et dans notre cas, cela s’est terminé par la mort ».

Le ministère de la Santé a déclaré jeudi matin que le nombre de personnes atteintes du coronavirus en Israël était passé à 2 666.

Il y avait 39 personnes dans un état grave, a indiqué le ministère. 68 autres personnes étaient dans un état modéré et les autres présentaient des symptômes légers.

Soixante-six personnes se sont complètement remises de la maladie, a déclaré le ministère.

Au cours des dernières 24 heures, 5 240 tests ont été effectués et 59 493 personnes sont actuellement en quarantaine obligatoire à domicile, par crainte qu’ils aient pu être exposés au virus, a indiqué le ministère.

Des membres du personnel, portant des équipements de protection, manipulent un échantillon de test de coronavirus à l’hôpital Hadassah Ein Kerem, à Jérusalem, le 24 mars 2020. (Yossi Zamir/Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...