Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Morrie Markoff, doyen masculin juif aux US, meurt à 110 ans et lègue son cerveau à la science

Markoff était devenu un blogueur et un auteur prolifique après ses 100 ans ; son épouse Betty s'était éteinte en 2019 après 81 ans de mariage

Morrie Markoff en 2023. (Autorisation : The Brain Donor Project via JTA)
Morrie Markoff en 2023. (Autorisation : The Brain Donor Project via JTA)

JTA — Morrie Markoff, né de parents juifs dans un foyer de East Harlem en 1914 et qui devait devenir celui qui, semble-t-il, a été l’homme le plus âgé de tous les États-Unis, est mort le 3 juin dans sa maison de Los Angeles. Il avait 110 ans.

Une durée de vie remarquable qui est allée de pair avec un esprit particulièrement vif : Après avoir fêté son centième anniversaire, Markoff était devenu un blogueur et un auteur infatigable et ses sculptures en métal avaient fait l’objet d’une exposition dans une galerie de Los Angeles. Ses mémoires, « Keep Breathing: Recollections from a 103-year-old, », avaient été publiées en 2017.

The Brain Donor Project, une organisation à but non-lucratif qui soutient les National Institutes of Health NeuroBioBank, a indiqué que le cerveau de Markoff – dont il a fait don à la science – sera probablement le cerveau le plus vieux à avoir été collecté par l’ONG, soulignant qu’il n’a jamais montré de signes de déclin cognitif pathologique.

« Il avait publié un livre et il écrivait un blog mais aujourd’hui, il va entrer dans les annales de la recherche scientifique », a commenté sa fille, Judith Hansen, 81 ans, dans un communiqué qui a été partagé par The Brain Donor Project. « C’est tout à fait son genre. Il adorait la science. Quand il était en quatrième, il lisait Scientific American — il en parlait ensuite avec ses amis. Il aimait vraiment les sciences ».

Markoff était né à New York le 11 janvier 1914 dans le foyer de Max et Rose Markoff, des immigrants juifs venus de Russie. Il avait trois frères et sœurs. Il avait survécu à la pandémie de grippe espagnole, en 1918, mais l’un de ses frères n’avait pas eu cette chance. Il était allé à l’école jusqu’en quatrième avant de se lancer dans une formation de machiniste.

« Je suis Juif et mes parents étaient religieux (mais pas fanatiquement religieux) », avait-il écrit sur son blog, en 2021. « Lors des ‘Grandes fêtes,’ ils m’envoyaient à la synagogue locale. Le vendredi soir, ma mère disait les prières juives. Je suis allé à l’école hébraïque de mon quartier jusqu’à l’âge de 13 ans. Quand j’ai eu 13 ans, j’ai fait ma Bar Mitzvah — Je suis devenu un adulte. »

A la fin des années 1930, Markoff s’était installé à Los Angeles où il avait travaillé pour une entreprise d’aspirateurs ; comme machiniste pour une firme du secteur de la Défense qui fabriquait des obus d’artillerie et il avait été partenaire dans une série de compagnies d’électroménager.

Lui et Betty Goldmintz s’étaient mariés le 4 novembre 1938. Leur union devait durer 81 ans et elle ne devait être rompue que par la mort de Betty, en 2019.

Dans le post écrit sur son blog, en 2021, Markoff était revenu sur sa longue vie. « J’ai eu de nombreuses occasions de côtoyer de près la mort et d’y échapper. Jamais je n’aurais pensé atteindre l’âge que j’ai et avoir encore ma tête », avait-il écrit. « C’est la chance. Certains en ont, certains n’en ont pas. Certains pensent que nos vies sont prédéterminées, au destin. Peut-être. Qui peut le dire ? »

Le post avait emprunté son intitulé à « bashert« , un mot qui, en yiddish, signifie « destin ».

Au mois d’avril, le livre Guiness des records avait accordé à John Alfred Tinniswood, 111 ans, qui vit en Grande-Bretagne, le titre de l’homme le plus vieux du monde et à María Branyas Morera, 117 ans, originaire de Californie qui réside aujourd’hui en Espagne, le titre de femme la plus âgée du monde.

Au mois de février, Pearl Berg, qui était, semble-t-il, la Juive la plus vieille du monde s’était éteinte à Los Angeles. Elle avait 114 ans.

Markoff laisse derrière lui une fille et un fils, Steven ; cinq petits-enfants et trois arrière-petits-enfants.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.