Netanyahu ferait la médiation entre Moscou et l’Ukraine selon les médias russes
Rechercher

Netanyahu ferait la médiation entre Moscou et l’Ukraine selon les médias russes

Le Premier ministre doit se rendre à Kiev et rencontrer le président ukrainien Volodymyr Zelensky dimanche

Le président de l'Ukraine Petro Poroshenko, serre la main au Premier ministre Benjamin Netanyahu après la signature d'un accord de libre-échange dans le bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 21 janvier 2019 (Crédit : Jim Hollander/Pool via AP)
Le président de l'Ukraine Petro Poroshenko, serre la main au Premier ministre Benjamin Netanyahu après la signature d'un accord de libre-échange dans le bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 21 janvier 2019 (Crédit : Jim Hollander/Pool via AP)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu devrait se rendre en Ukraine prochainement – ce que les médias russes décrivent comme une initiative de paix entre la Russie et l’Ukraine chapeautée par les États-Unis.

La rencontre entre Netanyahu et le président ukrainien Volodymyr Zelensky prévue dimanche relève d’une volonté de Washington d’aider Zelensky « à mettre fin au conflit avec la Russie via des négociations en coulisses », a rapporté le quotidien russe Nasha Versia lundi.

Israël, qui a de bonnes relations avec Moscou et Kiev, a maintenu une politique de non-alignement quand le conflit entre l’Ukraine et la Russie a éclaté en 2014. La Russie avait alors annexé la Crimée au détriment de l’Ukraine et aidé les rebelles de l’est du pays à établir des enclaves pro-russes, citant les risques présumés posés par le nationalisme ukrainien aux civils et minorités. Contrairement à Israël, les États-Unis, l’Union européenne et la plupart des pays occidentaux avaient condamné l’intervention russe.

Netanyahu doit également participer à une commémoration en l’honneur des victimes de Babi Yar, des ravins en périphérie de Kiev où plus de 33 000 Juifs ont été exécutés par des escadrons nazis et des collaborateurs locaux les 29 et 30 septembre 1941.

Ce sera sa première visite en Ukraine depuis l’élection de Zelensky en avril. Le président, de religion juive, a déclaré en mai qu’il considérait Israël comme un modèle en termes d’auto-défense. « Nous devons devenir des Islandais au football, des Israéliens dans la défense de notre terre, des Japonais dans la technologie », a-t-il déclaré.

L’Ukraine est le seul pays en dehors d’Israël à compter un président et un Premier ministre juifs. Volodymyr Groysman, ancien maire de la ville occidentale de Vinnitsa, occupe le poste de Premier ministre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...