New York : une croix gammée retrouvée sur une église qui partage son espace avec une synagogue
Rechercher

New York : une croix gammée retrouvée sur une église qui partage son espace avec une synagogue

Le symbole nazi a été tracé sous une bannière disant “la haine n'a pas sa place ici” écrit en plusieurs langues, dont l'hébreu

L'entrée de l'église méthodiste de St. Paul et  St. Andrew, où une croix gammée a été découverte sous une bannière condamnant la haine, en août 2017. L'église partage son espace avec la congrégation Bnai Jeshurun de Manhattan.  (Crédit : capture d'écran Fox 5)
L'entrée de l'église méthodiste de St. Paul et St. Andrew, où une croix gammée a été découverte sous une bannière condamnant la haine, en août 2017. L'église partage son espace avec la congrégation Bnai Jeshurun de Manhattan. (Crédit : capture d'écran Fox 5)

Une croix gammée a été retrouvée sur une église de la ville de New York qui partage son espace avec une synagogue avoisinante.

Cette croix gammée a été découverte mercredi au fond de l’embrasure de la porte de l’église méthodiste St. Paul et St. Andrew, dans l’Upper West Side à Manhattan, selon le West Side Rag. L’église partage son espace depuis 1991 avec Bnai Jeshurun, une synagogue libérale locale.

La croix gammée aurait été dessinée avec un crayon feutre et a été découverte alors que deux des pasteurs de l’église assistaient à une rencontre interconfessionnelle contre le suprématisme blanc et la haine en réponse au rassemblement qui a été organisé ce mois-ci par des suprématistes blancs à Charlottesville, en Virginie. La croix gammée a été dessinée sous une bannière affirmant que « la haine n’a pas sa place ici » dans plusieurs langues, notamment en hébreu.

« Nous ne savons évidemment pas ce qui a motivé cela, mais nous continuerons à nous exprimer contre la haine, les discours de haine et l’antisémitisme, particulièrement au vu des récents événements survenus à Charlottesville et alors que la date des grandes fêtes juives se rapproche », a déclaré le pasteur de l’église, le révérend K.Karpen, selon le West Side Rag.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...