Nouveau coronavirus: premier cas en Tunisie, un homme revenant d’Italie
Rechercher

Nouveau coronavirus: premier cas en Tunisie, un homme revenant d’Italie

Un bateau est arrivé le 27 février et les autorités avaient demandé aux passagers de s'isoler et d'alerter les secours en cas de symptômes, ce que le malade a fait

Sur cette photo du 23 janvier 2020, un membre du personnel portant une combinaison pour matières dangereuses transporte une poubelle dans un hôpital qui a signalé un décès par coronavirus à Yichang, dans la province de Hubei, en Chine centrale. (Chinatopix via AP)
Sur cette photo du 23 janvier 2020, un membre du personnel portant une combinaison pour matières dangereuses transporte une poubelle dans un hôpital qui a signalé un décès par coronavirus à Yichang, dans la province de Hubei, en Chine centrale. (Chinatopix via AP)

Un premier cas confirmé de nouveau coronavirus a été détecté en Tunisie, a annoncé lundi le ministre de la Santé, précisant qu’il s’agit d’un quadragénaire tunisien ayant contracté la maladie en Italie.

« La Tunisie a enregistré un premier cas », a indiqué le ministre de la Santé tunisien, Abdellatif Mekki, précisant qu’il s’agit d’un Tunisien, « un quadragénaire arrivé par la mer d’Italie », troisième pays le plus touché par la contamination du virus, après la Chine et la Corée du Sud.

« Nous allons prendre les mesures sanitaires et humaines concernant la famille du malade et les personnes à bord du bateau », a assuré M. Mekki, entré en fonctions vendredi.

Quelque 254 personnes se trouvaient à bord du bateau arrivé en Tunisie le 27 février, a précisé le ministre à une radio locale.

Les autorités avaient, selon lui, demandé aux passagers de l’embarcation de s’isoler par eux-mêmes et d’alerter les secours en cas de symptômes, ce que le malade a fait, permettant de détecter ce premier cas.

Lundi, le ministère de la Santé a indiqué qu’au 28 février, 911 personnes, dont des étrangers, avaient été placées sous surveillance et priées de s’isoler, dont 565 ont achevé la période de suivi ou sont rentrées dans leur pays, et 346 sont toujours en cours de suivi.

La Tunisie est le quatrième pays africain touché, après l’Egypte, l’Algérie voisine et le Nigeria.

Malgré ses liens étroits avec la Chine, épicentre du nouveau coronavirus, et des systèmes de santé jugés souvent défaillants, le continent africain a été largement épargné pour l’heure.

Le nombre de cas de nouveau coronavirus dans le monde s’élevait à 89.705, dont 3.060 décès, dans 69 pays et territoires, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 10H00 GMT.

La Chine, épicentre de l’épidémie, comptabilise 80.026 cas et 2.912 décès.

Ce premier cas en Tunisie intervient alors que tous les yeux sont tournés vers la saison touristique qui démarre dans ce pays, après une fréquentation record en 2019.

La Tunisie, qui fait face à d’importants défis socio-économiques, y compris le délabrement de son système de santé public, vient tout juste de se doter d’un gouvernement, après quatre mois de tractations qui ont ralenti l’action de l’Etat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...