Ohio : des élus limitent l’action de la directrice juive du département de Santé
Rechercher

Ohio : des élus limitent l’action de la directrice juive du département de Santé

Les opposants d'Amy Acton, qui ont comparé ses mesures contre la pandémie à celles de l'Allemagne nazie, ont manifesté devant chez elle et utilisé des stéréotypes antisémites

La directrice du département de la santé de l'Ohio, Amy Acton, s'exprime sur la lutte de l'État contre le coronavirus avec le gouverneur de l'Ohio, Mike DeWine. (Crédit : Bureau du gouverneur Mike DeWine via JTA)
La directrice du département de la santé de l'Ohio, Amy Acton, s'exprime sur la lutte de l'État contre le coronavirus avec le gouverneur de l'Ohio, Mike DeWine. (Crédit : Bureau du gouverneur Mike DeWine via JTA)

JTA – La directrice du département de la santé de l’Ohio a été mise en cause pour ses ordres de confinement édictés pendant la pandémie de coronavirus. Ses opposants, qui ont comparé ces mesures à celles de l’Allemagne nazie, ont manifesté devant chez elle et ont fait référence à un passage du Nouveau Testament sur les Juifs qui complotent sur la mort de Jésus.

La Chambre des représentants de l’État a adopté un projet de loi qui limite les pouvoirs d’Amy Acton, qui est Juive. Elle a essuyé les critiques de nombreux Républicains de l’État pour avoir prolongé jusqu’au 29 mai le confinement afin d’empêcher la propagation du COVID-19.

La législation limiterait les ordonnances du ministère de la Santé à 14 jours et est rétroactive aux ordonnances émises depuis le 29 avril, ce qui inclut la dernière ordonnance de confinement de l’Etat, selon Cleveland.com.

Une ordonnance ne pourrait être prolongée qu’avec l’approbation du Joint Committee on Agency Rule Review de l’État. L’un des membres de ce comité est le sénateur Andrew Brenner, dont la femme a comparé les ordonnances d’Acton à celles de l’Allemagne nazie. Brenner a répondu positivement au message de sa femme sur les réseaux sociaux.

Un représentant de l’État républicain a qualifié Acton de « mondialiste », ce qui fait écho à des stéréotypes antisémites.

La législation proposée par les Républicains de la Chambre des représentants doit encore être adoptée par le Sénat. Le gouverneur Mike DeWine, un Républicain, a déclaré qu’il opposerait son veto à la législation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...