Ohio : Un homme condamné pour avoir planifié un attentat dans une synagogue
Rechercher

Ohio : Un homme condamné pour avoir planifié un attentat dans une synagogue

Damon Joseph a plaidé coupable en mai pour avoir planifié une attaque mortelle contre la Congrégation Bnai Israel à Toledo ; il a été condamné à 20 ans de prison

Damon Joseph, arrêté le 7 décembre 2018, fait face à des accusations fédérales de terrorisme pour avoir comploté d'attaquer une synagogue à Toledo, dans l'Ohio. (Ministère américain de la Justice)
Damon Joseph, arrêté le 7 décembre 2018, fait face à des accusations fédérales de terrorisme pour avoir comploté d'attaquer une synagogue à Toledo, dans l'Ohio. (Ministère américain de la Justice)

JTA – Un tribunal fédéral a condamné un homme de l’Ohio à 20 ans de prison pour avoir planifié des attaques meurtrières contre une synagogue de la ville de Toledo.

Damon Joseph, originaire de Holland, une banlieue de Toledo, avait plaidé coupable en mai pour avoir fourni un soutien matériel à une organisation terroriste et avoir tenté de commettre un crime de haine. En plus de la peine de prison, le tribunal du district de Toledo a condamné lundi Joseph à une libération surveillée à vie.

Joseph avait 21 ans en 2018, lorsqu’il a posté de la propagande de recrutement pour le groupe terroriste État islamique sur les réseaux sociaux. Des agents du FBI lui ont parlé en ligne et Joseph a déclaré qu’il voulait perpétrer un attentat de masse contre une cible juive de Toledo, inspiré en partie par le massacre dans une synagogue de Pittsburgh en octobre de la même année. L’attaque de la synagogue Tree of Life a été la pire de l’histoire contre des Juifs américains.

Joseph a été arrêté lorsqu’il a accepté deux fusils d’assaut désactivés d’un agent du FBI sous couverture.

Dans leurs déclarations, les procureurs ont noté que Joseph avait planifié son attaque le jour du Shabbat.

« Il espérait faire un grand nombre de victimes en choisissant un moment où de nombreuses personnes innocentes seraient présentes », a déclaré Mark Lesko, procureur général adjoint par intérim de la Division de la sécurité nationale du ministère de la Justice.

Au tribunal lundi, Joseph a déclaré qu’il était « naïf et ignorant de la religion » juive.

Le chantre de la synagogue ciblée, la Congregation Bnai Israel, a commenté le jugement et invoqué le moment de la condamnation.

Une pancarte « Erase the Hate » (« Effacer la haine ») sur la pelouse d’une maison, le 17 octobre 2005, à Toledo, dans l’Ohio, près de l’endroit où une foule a pillé et brûlé un bar de quartier, brisé les vitres d’une station-service et lancé des pierres et des bouteilles sur la police. (Crédit : AP/J.D. Pooley)

« Comme il est approprié qu’il ait été condamné alors que nous commémorons le pire acte de terreur au monde, le 11 septembre », a déclaré Ivor Lichterman, cité par la chaîne locale de CBS, WTOL11. « De même, cela se situe autour de la fête juive de Yom Kippour, le moment où les Juifs cherchent à se racheter, non seulement auprès de Dieu, mais aussi, ce qui est tout aussi important, auprès de nos semblables. »

La fédération juive locale a remercié les autorités d’avoir empêché une attaque.

« Nous sommes reconnaissants à la Cour, au FBI, aux forces de l’ordre locales et au bureau du procureur des États-Unis pour le district nord de l’Ohio pour leur attention et leur diligence à traduire M. Joseph en justice et à protéger notre communauté », a déclaré la fédération dans un communiqué rapporté par WTOL11.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...