Plus de 200 universitaires sud-africains soutiennent le boycott d’Israël
Rechercher

Plus de 200 universitaires sud-africains soutiennent le boycott d’Israël

"Nous allons maintenir cette position jusqu'à ce que l'Etat d'Israël se conforme au droit international", a expliqué le groupe

L'Université de Witwatersrand à Johannesburg en Afrique du Sud (Crédit : Samuel Molepo / CC BY-SA 3.0)
L'Université de Witwatersrand à Johannesburg en Afrique du Sud (Crédit : Samuel Molepo / CC BY-SA 3.0)

Plus de 200 universitaires sud-africains ont promis de soutenir le boycott universitaire d’Israël.

Dans une déclaration publiée mardi, les chercheurs ont déclaré qu’ils n’accepteraient pas des invitations à visiter les institutions universitaires israéliennes et ne participeraient pas à des conférences organisées ou financées par elles.

Ils vont, cependant, continuer à travailler avec leurs collègues israéliens individuellement, s’ils partagent leur engagement envers les Palestiniens, peut-on lire dans la déclaration.

« Nous allons maintenir cette position jusqu’à ce que l’Etat d’Israël se conforme au droit international, et respecte les principes universels des droits de l’homme », a indiqué le communiqué.

Le groupe, qui comprend des professeurs d’université ainsi que des chercheurs dans les instituts de recherche et de réflexion, affirme qu’il est « profondément troublé par l’occupation illégale israélienne de la terre palestinienne, les intolérables violations des droits de l’Homme qu’il inflige à toutes les sections du peuple palestinien, et son apparente détermination à résister à tout règlement possible ».

Dans sa déclaration, le groupe s’associe aux récentes initiatives de 600 universitaires au Royaume-Uni et de 120 universitaires irlandais.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...