Rechercher

Pour la première fois, un athlète israélien va concourir en Arabie Saoudite

Le triathlète Shachar Sagiv affirme que sa participation à la Super League est "la preuve que le sport relie les peuples et les pays"

Le triathlète israélien Shachar Sagiv (capture d'écran : YouTube ; utilisé conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Le triathlète israélien Shachar Sagiv (capture d'écran : YouTube ; utilisé conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Le triathlète olympique Shachar Sagiv devrait être le premier Israélien à participer à une compétition en Arabie saoudite, alors que les relations entre les deux pays se détendent progressivement.

Sagiv devrait participer samedi à la cinquième manche de la Super League Triathlon, une compétition par équipe de cyclisme, de natation et de course à pied. Il s’est hissé au rang de cycliste le plus rapide lors de la dernière compétition à Toulouse et a été le huitième meilleur concurrent au classement général.

L’Arabie saoudite, qui n’autorise généralement pas les Israéliens à entrer sur son territoire, a commencé ces derniers mois à délivrer des visas spéciaux aux citoyens israéliens, principalement aux hommes d’affaires, a rapporté le média israélien Globes en mai.

« Je suis très enthousiaste à l’idée d’être un pionnier en étant le premier athlète israélien à concourir en Arabie saoudite », a déclaré Sagiv au site Internet Sport1. « C’est la preuve que le sport relie les peuples et les pays ».

« J’espère faire une bonne compétition, remonter dans le classement général à la fin de la course et conserver la première place dans la compétition cycliste », a-t-il ajouté.

Le triathlon annuel Super League offre aux participants gagnants jusqu’à 1,5 million de dollars, avec des prix plus petits pour les gagnants des courses individuelles.

Les frères et triathlètes olympiques israéliens Ran (à gauche) et Shachar Sagiv lors d’une conférence de presse depuis Tokyo le 26juillet 2021. (Crédit : capture d’écran)

Sagiv et son frère Ran ont battu les records israéliens aux Jeux olympiques de Tokyo de 2020 en se classant respectivement à la 20e et 35e place dans la compétition de triathlon. Ils n’étaient que les deuxième et troisième triathlètes israéliens à avoir participé aux Jeux olympiques.

En novembre, Shachar Sagiv doit participer à la série de championnats du monde de triathlon des Bermudes dans le cadre de ses efforts pour se qualifier pour les Jeux olympiques de 2024 à Paris.

Bien qu’Israël et l’Arabie saoudite n’entretiennent pas de relations diplomatiques officielles, ils ont maintenu des liens secrets ces dernières années, le prince héritier saoudien Mohammad bin Salman considérant apparemment Israël comme un partenaire stratégique dans la lutte contre l’influence iranienne dans la région.

En outre, avant la visite du président américain Joe Biden à Djeddah en juillet, l’Arabie saoudite a autorisé les compagnies aériennes à commencer à utiliser son espace aérien pour des vols à destination d’autres régions que le Moyen-Orient, tout en insistant sur le fait que cette mesure ne constituait pas un pas vers la normalisation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...