Pour Yom HaAtsmaout, des soldats en situation de handicap chantent l’Hatikvah
Rechercher

Pour Yom HaAtsmaout, des soldats en situation de handicap chantent l’Hatikvah

Le programme "Special in Uniform" de JNF-USA recrute des jeunes présentant des handicaps physiques et mentaux légers pour servir dans Tsahal et les aide à préparer leur carrière

  • Des soldats en situation de handicap participent à des cérémonies de Yom HaAtsmaout, le 15 avril 2021. (Crédit : Special in uniform)
    Des soldats en situation de handicap participent à des cérémonies de Yom HaAtsmaout, le 15 avril 2021. (Crédit : Special in uniform)
  • Des soldats en situation de handicap participent à des cérémonies de Yom HaAtsmaout, le 15 avril 2021. (Crédit : Special in uniform)
    Des soldats en situation de handicap participent à des cérémonies de Yom HaAtsmaout, le 15 avril 2021. (Crédit : Special in uniform)
  • Des soldats en situation de handicap participent à des cérémonies de Yom HaAtsmaout, le 15 avril 2021. (Crédit : Special in uniform)
    Des soldats en situation de handicap participent à des cérémonies de Yom HaAtsmaout, le 15 avril 2021. (Crédit : Special in uniform)
  • Des soldats en situation de handicap participent à des cérémonies de Yom HaAtsmaout, le 15 avril 2021. (Crédit : Special in uniform)
    Des soldats en situation de handicap participent à des cérémonies de Yom HaAtsmaout, le 15 avril 2021. (Crédit : Special in uniform)

À l’occasion de Yom HaAtsmaout, des soldats israéliens handicapés, qui participent à un programme spécial, ont chanté l’hymne national israélien dans une vidéo publiée pour l’occasion.

Le programme « Special in Uniform », de JNF-USA, recrute des jeunes hommes et femmes présentant des handicaps physiques et mentaux légers et des formes d’autisme légères pour servir dans l’armée israélienne et les aide à se préparer à leur carrière après le service militaire. Le programme vise ainsi à leur offrir une formation et des compétences qui leur permettent de s’intégrer à long terme dans la société israélienne et dans le monde du travail.

L’inclusion et l’intégration des personnes handicapées dans la société est « un objectif qu’Israël et Tsahal ont porté à un niveau sans précédent », a affirmé un communiqué de l’organisation. « L’inclusion en Israël est influencée par les valeurs juives portant sur l’importance de la vie et de la dignité humaine, combinées à un état d’esprit unique façonné par la culture israélienne. »

Le programme de formation bénévole de « Special in Uniform » place les jeunes dans des bases militaires à travers Israël, où ils puisent dans les connaissances et les compétences qu’ils ont acquises pour effectuer des tâches importantes sur la base. « Ils oublient ainsi leurs handicaps et se concentrent plutôt sur leurs capacités et leurs talents polyvalents », explique le communiqué.

« Devenir plus inclusif ne signifie pas intégrer ceux qui sont plus faibles, mais plutôt rendre le collectif plus fort. Il s’agit de puiser dans chaque personne, sa force et son talent pour construire une société plus forte, plus aimable et plus polyvalente, où tout le monde est gagnant », a expliqué Alan Wolk, président du comité « Special in Uniform » de JNF-USA.

« Chez Special in Uniform, nous ne nous contentons pas de respecter les différences, nous les célébrons », a déclaré le lieutenant-colonel (de réserve) Tiran Attia, directeur de « Special in Uniform ». « Nous pensons que, pour créer un avenir, nous avons besoin de personnes aux capacités diverses. C’est pourquoi nous nous engageons à créer une société où chacun peut contribuer et faire de son mieux. C’est lorsque la voix de chacun est entendue et valorisée que nous sommes inspirés à aller au-delà de ce qui a été fait auparavant. »

Russell F. Robinson, directeur général du Fonds national juif, a adressé un message spécial aux soldats en situation de handicap : « Je tiens à vous remercier, car vous nous donnez l’occasion de voir le véritable esprit de la vie, le véritable esprit du sionisme, le véritable esprit de l’armée israélienne, ce n’est pas seulement le F-16 ou le char Merkava, ce sont des êtres humains comme vous qui rendent notre armée si spéciale. Merci de nous permettre de faire partie de votre vie. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...