Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Pourparlers entre Ryad et Damas pour une reprise des services consulaires

Assad était isolé sur le plan diplomatique depuis 2011 mais depuis le séisme en Syrie le 6 février, des pays arabes ont intensifié leurs contacts et envoyé de l'aide à Damas

Des colis d'aide humanitaire fournis par l'Arabie saoudite aux victimes du tremblement de terre du 6 février déchargés d'un avion de transport Ilyushin Il-76TD à l'aéroport international d'Alep, dans le nord de la Syrie, le 14 février 2023.(Crédit : AFP)
Des colis d'aide humanitaire fournis par l'Arabie saoudite aux victimes du tremblement de terre du 6 février déchargés d'un avion de transport Ilyushin Il-76TD à l'aéroport international d'Alep, dans le nord de la Syrie, le 14 février 2023.(Crédit : AFP)

L’Arabie saoudite et la Syrie tiennent des discussions sur une reprise de leurs services consulaires, plus d’une décennie après que le royaume a rompu ses relations avec le régime du président Bachar al-Assad, ont annoncé jeudi les médias d’Etat saoudiens.

M. Assad était isolé sur le plan diplomatique depuis la répression en 2011 d’un soulèvement populaire qui a dégénéré en guerre. Depuis le séisme en Syrie le 6 février, des pays arabes ont intensifié leurs contacts et envoyé de l’aide à Damas.

« Des discussions sont en cours entre les responsables du royaume et leurs homologues en Syrie sur une reprise des services consulaires » entre les deux pays, a indiqué jeudi soir la chaîne Al-Ekhbariya, citant un responsable du ministère saoudien des Affaires étrangères.

Cette annonce survient environ deux semaines après celle du rétablissement des liens entre les deux puissances rivales du Moyen-Orient : l’Iran, grand allié de Damas, et l’Arabie saoudite, qui avaient rompu leurs liens diplomatiques en 2016.

Le royaume saoudien avait rompu ses relations en 2012 avec la Syrie où il a soutenu des rebelles au début de la guerre.

Mais depuis le séisme du 6 février, Ryad a envoyé de l’aide en Syrie aux populations sinistrées, à la fois dans les zones sous contrôle gouvernemental et dans les zones rebelles.

Le site d’une frappe israélienne présumée dans le quartier Kafar Sousah de la capitale syrienne de Damas, dans la matinée du 19 février 2023. (Crédit : Réseaux sociaux)

Ryad avait évité jusqu’à présent tout contact direct avec le gouvernement de Bachar al-Assad, préférant se coordonner avec le Croissant-Rouge syrien pour la distribution de l’aide destinée aux zones sous contrôle de Damas.

« Consensus »

En février, un avion saoudien chargé d’aide humanitaire s’est posé à Alep, deuxième ville du pays, durement touchée par le tremblement de terre qui a également frappé la Turquie voisine. Il s’agissait du premier avion saoudien à atterrir en Syrie depuis le début de la guerre.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Fayçal ben Farhane, avait estimé en février nécessaire une nouvelle approche vis-à-vis de la Syrie impliquant des négociations avec Damas pour faire face aux crises humanitaires.

Le président des Emirats arabes unis a déclaré, en recevant le 19 mars à Abou Dhabi son homologue syrien, qu’il était temps que Damas rentre dans le giron arabe.

Fin 2018, les Emirats avaient rouvert leur ambassade à Damas. Et en mars 2022, Bachar al-Assad avait effectué à Abou Dhabi sa première visite dans un pays arabe.

Le président syrien Bashar el-Assad, à gauche, s’entretenant avec Mansour ben Zayed Al Nahyan, vice-Premier ministre et ministre des Affaires présidentielles des Émirats arabes unis, à Dubaï, aux Émirats arabes unis, le 18 mars 2022. (Crédit : La présidence syrienne via AP)

M. Assad, dont le pays a été exclu de la Ligue arabe fin 2011, s’était aussi rendu le 20 février au sultanat d’Oman, une première en douze ans de guerre en Syrie.

Oman est l’un des rares pays arabes, et le seul dans le Golfe à avoir toujours maintenu des relations diplomatiques officielles avec Damas depuis le début de la guerre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.