Israël en guerre - Jour 226

Rechercher
Les victimes du 7/10/2023

Eden Zach-Zacharia, 28 ans, était allée danser pour se sentir libre

La jeune femme de 28 ans a tenté de fuir, en voiture, avec ses amis mais les terroristes du Hamas ont commencé à tirer

Eden Zach-Zacharia a été enlevée par des terroristes du Hamas lors de la rave Supernova dans le désert, le 7 octobre 2023 (Autorisation)
Eden Zach-Zacharia a été enlevée par des terroristes du Hamas lors de la rave Supernova dans le désert, le 7 octobre 2023 (Autorisation)

La mort d’Eden Zach-Zacharia, 28 ans, a été confirmée le 12 décembre 2023. L’annonce ne précise pas si elle est décédée le 7 octobre ou si elle a été tuée en captivité.

Lors de l’opération de récupération du corps de Zach-Zacharia et de celui de l’adjudant Ziv Dado, le sergent-chef Gal Meir Eisenkot – le fils du ministre de la guerre Gadi Eisenkot – et le sergent-major Jonathan David Deitch ont été tués et d’autres soldats ont été blessés.

Voici l’histoire de sa capture.

Le 7 octobre dernier, Eden Zach-Zacharia, 28 ans, a tenté de prendre la fuite à bord d’une voiture, en compagnie de son petit ami et d’amis venus danser à la rave Supernova Desert, lorsque des terroristes du Hamas leur ont tiré dessus et l’ont l’enlevée.

« Elle disait qu’ils étaient en route », explique sa mère, Orin Ganz-Zach, dans une vidéo de Kan.

Au cours de cet appel téléphonique angoissant, Zach-Zacharia reçoit un autre appel, cette fois de son père.

Quand elle bascule de nouveau sur l’appel avec sa mère, c’est pour hurler : « Ils nous tirent dessus, ils sont tout proches ! »

Ce sont les derniers mots échangés entre la mère et la fille. Elle sait que les terroristes ont tiré sur Zach-Zacharia et son petit ami et qu’ils ont fait en sorte de rester ensemble le plus longtemps possible.

« Je veux croire qu’il y a de bonnes personnes là-bas, à Gaza », confie Ganz-Zach. « Il y a de bons Arabes. On s’occupe d’elle, c’est ce que je crois. »

Zach-Zacharia n’est pas une habituée des fêtes de ce genre, ajoute sa mère, mais elle avait voulu aller à celle-ci pour « le sentiment de liberté qu’elle procure ». « Ils étaient tous magnifiques à cette fête, comme ma fille. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.