Quelques jours avant leur Convention, les Républicains demandent 6 M $ à Adelson
Rechercher

Quelques jours avant leur Convention, les Républicains demandent 6 M $ à Adelson

Les organisateurs de l'événement se sont tournés vers le magnat des casinos pour compenser un manque à gagner après la fuite de certains sponsors

Sheldon Adelson (Crédit :  Ethan Miller/Getty Images/AFP)
Sheldon Adelson (Crédit : Ethan Miller/Getty Images/AFP)

WASHINGTON – Le congrès du Parti républicain a demandé à Sheldon Adelson qu’il couvre un déficit de 6 millions de dollars. Quelques sponsors ont en effet décidé de ne plus soutenir le candidat Donald Trump, provoquant ce trou dans les caisses.

Politico a rapporté jeudi que l’appel au magnat du casino a été effectué le 12 juillet, six jours avant le lancement de la convention à Cleveland, le 18 juillet. La convention a recueilli 58 millions de dollars sur ses coûts estimés à 64 millions de dollars.

Adelson est un donateur pro-israélien majeur et un républicain qui a promis de dépenser des dizaines de millions de dollars pour aider à faire élire Trump.

La lettre du Comité d’accueil de la convention liste les donateurs qui ont décidé de ne pas honorer leurs engagements. On trouve ainsi David Koch avec 1 million de dollars, FedEx avec 500 000 dollars, Visa avec 100 000 dollars, Pepsi avec 500 000 dollars et Coca-Cola avec 1 million de dollars.

Le candidat républicain à la présidentielle Donald Trump pendant un meeting de campagne au Trump SoHo Hotel, à New York, le 22 juin 2016. (Crédit : Drew Angerer/Getty Images/AFP)
Le candidat républicain à la présidentielle Donald Trump pendant un meeting de campagne au Trump SoHo Hotel, à New York, le 22 juin 2016. (Crédit : Drew Angerer/Getty Images/AFP)

Les organisateurs admettent sans détour que Trump et ses controverses ont conduit au déficit.

« Au cours des deux derniers mois, la publicité négative autour de notre candidat potentiel a donné lieu à un nombre considérable de personnes qui s’étaient engagées et qui sont revenues sur leur promesse ». Politico cite la lettre : « Nous apprécierions grandement si vous pouviez considérer une contribution de 6 000 000 de dollars au Comité d’accueil de Cleveland 2016 pour nous aider à passer la ligne d’arrivée ».

Coca-Cola était parmi les entreprises visées par un appel à boycotter la convention en raison des diatribes de Trump contre les Mexicains, les Musulmans et les femmes.

La coalition de groupes appelant au boycott, Color of Change (couleur du changement), comprend un groupe d’action sociale juif, Bend the Arc. Coca Cola n’a pas voulu confirmer ni infirmer si sa décision de se retirer a été prise du fait de cet activisme.

Politico n’a pas pu obtenir les commentaires du comité d’accueil ni d’Adelson.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...