Raid contre la chaîne TV du Hamas en Cisjordanie, des employés arrêtés
Rechercher

Raid contre la chaîne TV du Hamas en Cisjordanie, des employés arrêtés

Les soldats ont confisqué des équipements à Al-Quds TV. Les soldats ont appréhendé des étudiants soupçonnés d'appartenir à une cellule terroriste à l'université de Hébron

Les forces de sécurité israéliennes lors d'un raid au siège de la chaîne de télévision Al-Quds TV, en Cisjordanie, lors d'une opération nocturne, le 30 juillet 2018 (Crédit : Al-Quds TV/Facebook)
Les forces de sécurité israéliennes lors d'un raid au siège de la chaîne de télévision Al-Quds TV, en Cisjordanie, lors d'une opération nocturne, le 30 juillet 2018 (Crédit : Al-Quds TV/Facebook)

L’armée israélienne a mené une opération au sein de la chaîne de télévision affiliée au Hamas aux toutes premières heures de la matinée de lundi, arrêtant des employés et confisquant des équipements de diffusion.

Au total, ce sont 20 personnes qui ont été appréhendées lors de ce raid.

Les militaires ont indiqué avoir procédé à l’arrestation de quatre Palestiniens qui sont soupçonnés d’incitation au terrorisme lors de leur travail exécuté au sein de la chaîne Al-Quds TV – qui a été classée au début du mois comme organisation terroriste.

Les quatre personnes arrêtées seraient, selon le site d’information palestinien Wafa, le directeur de la chaîne, Ala Rimawi et trois journalistes indépendants, Sami Ulwan, Husni Injass et Qutaibah Hamdan. Wafa a également précisé que l’armée avait saisi leurs véhicules et leurs ordinateurs personnels.

Les militaires israéliens, ces dernières années, ont fait fermer un certain nombre de chaînes de télévision et stations de radio opérant en Cisjordanie en raison d’incitations présumées et de liens avec des groupes terroristes.

Les leaders israéliens se sont exprimés de manière répétée contre la menace représentée par les incitations présentes dans les médias palestiniens, tandis que les programmes de la télévision palestinienne ont souvent été cités par les terroristes comme ayant été des sources d’inspiration lors des interrogatoires faits par le Shin Bet.

L’armée a également indiqué avoir arrêté un groupes d’étudiants de l’université de Hébron qui sont soupçonnés d’appartenir à une cellule du Hamas et d’incitation au terrorisme. Les militaires auraient également distribué des prospectus mettant en garde les locaux contre leur éventuelle participation à des attentats.

De plus, les forces de sécurité ont arrêté cinq Palestiniens de Qalqilya soupçonnés d’activités au sein du Hamas et de s’être impliqués pour faciliter des opérations liées au terrorisme au cours de ces derniers mois.

Au cours de cette opération, des émeutes ont éclaté à trois endroits. L’armée a fait savoir qu’elle avait utilisé des méthodes de contrôle anti-émeutes pour disperser les manifestants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...