Résilience et soins post-trauma : France et Israël renforcent leur coopération
Rechercher

Résilience et soins post-trauma : France et Israël renforcent leur coopération

Juliette Méadel, secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre chargée de l'aide aux victimes, s'est rendue en Israël la semaine dernière

La secrétaire d'Etat chargée de l'aide aux victimes, Juliette Méadel, à gauche, devant la tombe de François-Michel Saada, assassiné à l'Hyper Casher, et l’ambassadrice Hélène Le Gal au cimetière de Givat Shaul, en mars 2017. (Crédit: Elodie Sauvage/Ambassade de France en Israël)
La secrétaire d'Etat chargée de l'aide aux victimes, Juliette Méadel, à gauche, devant la tombe de François-Michel Saada, assassiné à l'Hyper Casher, et l’ambassadrice Hélène Le Gal au cimetière de Givat Shaul, en mars 2017. (Crédit: Elodie Sauvage/Ambassade de France en Israël)

Suite aux nombreux attentats de masse ayant touché la France, les responsables politiques français ont sollicité le savoir-faire israélien en terme de soins d’urgence apportés aux victimes, ainsi que du suivi post-trauma de celles-ci.

Ainsi la semaine dernière, Juliette Méadel, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’aide aux victimes, s’est rendue en Israël afin de renforcer la coopération franco-israélienne dans « la prise en charge des victimes d’actes de terrorisme, la généralisation de l’apprentissage des gestes qui sauvent au sein de la population et sur la résilience » selon le communiqué de son secrétariat d’Etat.

Elle a ainsi rencontré des médecins spécialisés dans le traitement des soins post-traumatiques, notamment chez les enfants, et souligné la nécessité de créer davantage de ponts entre les centres de résilience de l’Israel Trauma Coalition et les hôpitaux français. Elle a également rencontré des ONG « impliquées dans le secours aux victimes palestiniennes ».

Juliette Méadel a également rencontré des victimes françaises d’attentats en Israël, et s’est rendue au cimetière de Givat Shaul d’où « elle a adressé un message de solidarité aux familles et aux proches des victimes des tueries de Toulouse, de l’attentat de l’Hyper Casher, et d’Ilan Halimi ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...