Israël en guerre - Jour 64

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Meirav Tal, libérée de Gaza ; son compagnon Yaïr Yaakov toujours otage du Hamas

Les fils de Yair, Or et Yagil, ont été kidnappés au kibboutz Nir Oz, le 7 octobre et libérés le 27 novembre

Meirav Tal, à gauche, et Yair Yaakov, enlevés au kibboutz Nir Oz, le 7 octobre 2023. (Autorisation)
Meirav Tal, à gauche, et Yair Yaakov, enlevés au kibboutz Nir Oz, le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Meirav Tal a été libérée le 28 novembre dans le cadre d’un accord de cessez-le-feu temporaire négocié par le Qatar et les États-Unis entre le Hamas et Israël. Son compagnon Yaïr Yaakov est toujours à Gaza. Voici l’histoire de leur capture.

Yair Yaakov, 59 ans et sa conjointe, Meirav Tal, 54 ans, ont été kidnappés dans leur habitation du kibboutz Nir Oz alors que des terroristes du Hamas avaient pris d’assaut leur communauté, tuant les résidents et enlevant 70 personnes qui sont depuis retenues contre leur gré dans la bande de Gaza.

Le frère de Yair, Yaniv, a été contact avec lui au cours des attaques à la roquette très matinales qui ont eu lieu le 7 octobre, soucieux de savoir si son frère et sa conjointe allaient bien.

Yair a répondu à Yaniv que le couple s’était réfugié dans sa pièce blindée. Ses fils, Or et Yagil, 16 et 12, n’étaient pas avec lui. Ils étaient à ce moment-là chez leur mère qui vit également à Nir Oz.

Yair n’a pas pu faire venir ses fils dans son habitation, les membres du kibboutz ayant des instructions strictes les sommant de rester dans leurs abris.

A 9 heures 20, Meirav a fait parvenir un message vocal à Yaniv, lui disant que les terroristes étaient entrés dans la maison. Yair tentait de maintenir la porte de la pièce blindée fermée de manière à repousser les attaquants. Cela a été leur dernière communication.

Dans l’après-midi, Renana Gome, l’ex-épouse de Yair et la mère d’Or et de Yagil, a fait savoir à la famille élargie que les deux jeunes garçons avaient été kidnappés.

Le dimanche soir, la famille a découvert une vidéo du Hamas montrant que les terroristes avaient utilisé des grenades pour ouvrir la porte de la pièce blindée où Yair et sa conjointe s’étaient réfugiés avant de les kidnapper et de les emmener à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.