Rivlin assiste à la fête druze de Ziyarat al-Nabi Shuayb
Rechercher

Rivlin assiste à la fête druze de Ziyarat al-Nabi Shuayb

Sur la tombe de Jéthro, le président a salué le partenariat entre la communauté druze et l'Etat d'Israël

Le président Reuven Rivlin pendant la fête druze de Ziyarat al-Nabi Shuayb , près de Kfar Zeitim, dans le nord d’Israël, et la députée du Likud Anat Berko (à gauche), le 25 avril 2016. (Crédit : Mark Neiman / GPO)
Le président Reuven Rivlin pendant la fête druze de Ziyarat al-Nabi Shuayb , près de Kfar Zeitim, dans le nord d’Israël, et la députée du Likud Anat Berko (à gauche), le 25 avril 2016. (Crédit : Mark Neiman / GPO)

Selon un communiqué de presse de son bureau, le président Reuven Rivlin s’est exprimé lundi pendant la fête de Ziyarat al-Nabi Shuayb de la communauté druze sur la tombe de Jéthro près de Kfar Zeitim, dans le nord d’Israël.

Selon la tradition druze, Nabi Shuayb est associé avec la figure biblique de Jéthro, le beau-frère de Moïse, et la coutume est de se rendre en pèlerinage sur sa tombe pendant la fête.

L’évènement est placé sous les auspices du dirigeant spirituel de la communauté druze, le Sheikh Mowafaq Tarif. Des dirigeants communautaires, des directeurs des autorités locales de Basse Galilée et des députés ont assisté à la cérémonie.

Le président a commencé son discours en déclarant : « L’année dernière, nous avons dit adieu à deux des membres et dirigeants les plus importants de la communauté, le général de brigade Munir Omar, directeur de l’Administration civile, et Salman Natour, auteur, journaliste, et dramaturge. Munir et Salman, qu’ils reposent en paix, incarnaient l’importance de l’épée et du crayon, et le lien qui doit être maintenu entre la communauté druze et l’Etat d’Israël – un lien basé sur la responsabilité et le partenariat. »

« Votre responsabilité est de porter le fardeau commun, reflété dans la manière dont votre chair et votre sang sont entrelacés avec ceux de l’Etat. Notre responsabilité est de mettre en place la position de la communauté druze, de comprendre votre culture, vos valeurs et vos coutumes, et d’intégrer pleinement la communauté dans ce que nous construisons ensemble, ici en Israël », a continué Rivlin.

Le président a ensuite déclaré que « nous parlons beaucoup de ‘pacte de sang’. J’ai toujours souligné que cette alliance est ‘une alliance de la vie’, qui a été construite pendant de nombreuses années, par la dévotion infinie des membres de la communauté et leur inquiétude pour la sécurité et le bien-être d’Israël ».

Le président a continué en faisant référence à l’importance de la relation avec la communauté druze, et déclaré : « Dans le pacte qui nous lie, nous ne pouvons pas nous concentrer simplement sur l’épée. Un partenariat long et sain ne peut pas et ne doit pas être basé que sur l’épée, ou sur la guerre et la mort ; il doit être ancré dans la vie. Un vrai partenariat est celui des égaux. Il sera réalisé quand nous comprendrons à quel point nous sommes importants les uns pour les autres tous les jours, pas seulement en temps de guerre. »

Dans son discours, le président a parlé du plan de deux milliards de shekels sur cinq ans adopté en juin dernier pour le développement des communautés druze et circassienne, et a dit que « c’est un projet sans précédent, et en tant que président, je ferai tout ce que je peux pour encourager le gouvernement à en faire sa part, pour que l’égalité ne soit plus seulement un mot, mais une réalité. »

A la fin de son discours, Rivlin s’est exprimé au sujet de la situation actuelle de la région : « le Moyen Orient endure l’une des périodes les plus difficiles qu’il a connues, a-t-il déclaré. Les minorités sont détruites et les communautés religieuses persécutées. Il y a ceux qui ont déclaré au nom de Dieu une guerre franche à la liberté de culte. Je sais que vous êtes inquiets pour la communauté druze dans la région. C’est une inquiétude que nous partageons tous avec vous. »

Le président a conclu en annonçant qu’il s’agissait de la dernière année où il était accompagné pendant sa visite par son attaché militaire actuel, le général Hason Hason, une figure importante de la communauté druze qui achève son mandat, qu’il a occupé pendant plusieurs années, dans les prochaines semaines.

Rivlin a demandé de saisir l’opportunité d’être entouré par un nombre important de dirigeants de la communauté pour le remercier pour ses années de service pendant sa présidence et pendant celle de Shimon Peres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...