Israël en guerre - Jour 233

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Sergent de première classe Sharon Rahmani, 34 ans : La policière était diplômée en droit

Elle a été tuée en combattant des terroristes du Hamas à la rave Supernova, le 7 octobre dernier

Sgt. de Première classe Sharon Rahmani (Autorisation)
Sgt. de Première classe Sharon Rahmani (Autorisation)

La sergente de première classe Sharon Rahmani, 34 ans, détective de la police dans le district du Neguev, a été tuée le 7 octobre dernier en luttant contre le Hamas à la rave Supernova.

Rahmani assurait la sécurité de la fête lorsque l’assaut du Hamas a commencé. Elle avait pris ses fonctions à 6 h 30, juste au moment où les tirs de roquettes ont commencé. Selon ses proches, elle leur a envoyé un message pour leur dire que cela tirait de partout et qu’elle tentait de se mettre à l’abri dans les réfrigérateurs.

Son amie et collègue, la sergente-chef May Cohen, a expliqué à Ynet que lorsque Rahmani s’est rendue compte qu’elle ne s’en sortirait pas vivante, elle a envoyé des messages d’adieu à ses proches : « À 9 h 24, elle nous a écrit son dernier message, ‘Je me vide de mon sang’, et a envoyé sa position. »

Cohen a souligné que Rahmani était une « combattante pour la justice, dans sa vie comme au travail. Je suis certaine qu’elle a lutté de toutes ses forces. C’était une fille forte, indépendante, toujours prête à l’action. »

Elle laisse dans la peine ses parents, Naomi et Yehuda, ainsi que ses frères et sœurs Ofir et Keren. Elle a été inhumée le 12 octobre à Mabuim.

Lors de son service militaire obligatoire, elle avait été gardienne dans l’administration pénitentiaire, avant d’obtenir un diplôme en droit à l’Ono Academic College et de rejoindre les rangs de la police israélienne. Selon ses proches, elle aimait le karaoké, était fan du Maccabi Tel Aviv et aimait faire la fête avec ses amis et sa famille.

Six semaines avant sa mort, elle avait fêté son anniversaire avec ses proches, au bord de la piscine, dans ce qui, avec le recul, laisse le goût d’une fête d’adieu.

Sa sœur, Keren Dery, a écrit sur Instagram : « Sharon était une véritable combattante de la justice. Elle faisait siennes toutes les batailles : elle travaillait énormément et excellait dans ce qu’elle entreprenait. Elle s’inquiétait avant tout du bien-être d’autrui. »

Keren poursuit en disant que Sharon était « la plus gâtée de la famille, la « petite fille » de maman et papa. Elle aimait rire et faire des bêtises avec ses neveux et nièces, elle s’assurait toujours de garder un souvenir des bons moments. »

Lors d’une émission commémorative organisée par Ynet, sa mère, Naomi, a déclaré que la famille n’avait découvert qu’à sa mort l’étendue de ce qu’elle avait pu accomplir.

« J’ai été surprise de tout ce qu’elle avait fait et réussi : elle ne nous en disait rien », a déclaré Naomi, ajoutant avoir trouvé toutes sortes de certificats dans son bureau. « Dans sa courte vie, elle a fait tellement de choses. Elle a obtenu ce qu’elle voulait, elle s’est affirmée, elle était tellement déterminée. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.