Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

Sydney: Une boulangerie critiquée pour ses gâteaux d’anniversaire sur le thème du Hamas

Oven Bakery a partagé sur Instagram des photos de ses confections pour un enfant de 4 ans qui incluaient une photo de l'enfant habillé en Abu Obeida, porte-parole du groupe terroriste

Des petits gâteaux confectionnés par une boulangerie de Sydney pour l'anniversaire d'un enfant, sur lesquels figurent un porte-parole du Hamas et le drapeau palestinien (Crédit : Screenshot/X ; utilisé conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Des petits gâteaux confectionnés par une boulangerie de Sydney pour l'anniversaire d'un enfant, sur lesquels figurent un porte-parole du Hamas et le drapeau palestinien (Crédit : Screenshot/X ; utilisé conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Une boulangerie australienne s’est retrouvée sous le feu des critiques jeudi après avoir publié en début de semaine des images de gâteaux qu’elle avait préparés pour l’anniversaire d’un garçon de quatre ans et sur lesquels figuraient le drapeau palestinien sur une carte d’Israël et la photo d’un terroriste du Hamas.

Des photos des gâteaux customisés, ainsi qu’une photo de l’enfant habillé en porte-parole du Hamas, Abu Obeida, montée sur les gâteaux, ont été partagées sur le compte Instagram de la boulangerie Oven Bakery by Fu Fu, basée à Sydney.

Désigné par l’Australie et plusieurs autres pays comme une organisation terroriste, le Hamas est actuellement en guerre contre Israël à Gaza, une guerre déclenchée par son assaut meurtrier du 7 octobre.

La charte fondatrice du Hamas de 1988, document virulemment antisémite et truffé d’idées autour d’une conspiration juive mondiale, professe l’engagement du groupe terroriste dans la lutte armée tout en rejetant toute concession territoriale aux « juifs bellicistes ».

L’Australian Jewish Association a partagé des photos des publications de la boulangerie sur les réseaux sociaux, suscitant un tollé et poussant l’entreprise à supprimer ses comptes de médias sociaux.

« Déguiser un enfant en terroriste, avec ce qui semble être un bandeau du Hamas, est répréhensible et constitue une forme de maltraitance des enfants », a déclaré Robert Gregory, directeur général de l’Australian Jewish Association, au quotidien Australian Daily Telegraph.

« L’extrémisme islamique et la radicalisation des jeunes ne sont pas seulement un problème pour la communauté juive. C’est une menace pour tous les Australiens », a-t-il ajouté.

Le nombre de cas d’antisémitisme signalés en Australie a augmenté depuis le massacre dévastateur perpétré dans le sud d’Israël le 7 octobre, au cours duquel quelque 3 000 terroristes ont fait irruption à la frontière de Gaza par voie terrestre, aérienne et maritime, tuant quelque 1 200 personnes et prenant 252 otages, pour la plupart des civils, souvent au prix d’actes de brutalité et d’agressions sexuelles.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.