Israël aurait éliminé 6 personnes ayant tiré des roquettes sur le Nord
Rechercher

Israël aurait éliminé 6 personnes ayant tiré des roquettes sur le Nord

L'armée affirme avoir atteint une cellule du Jihad islamique, Netanyahu accuse l'Iran d'être derrière les tirs

Un grand feu de broussailles fait rage près de Kfar Szold sur le plateau du Golan en raison de quatre missiles tirés depuis le côté syrien de la frontière israélo-syrienne le 20 août 2015 (Crédit photo: Basel Awidat / Flash90)
Un grand feu de broussailles fait rage près de Kfar Szold sur le plateau du Golan en raison de quatre missiles tirés depuis le côté syrien de la frontière israélo-syrienne le 20 août 2015 (Crédit photo: Basel Awidat / Flash90)

L’armée israélienne a annoncé vendredi matin avoir visé la cellule qui avait tiré jeudi des roquettes sur le nord d’Israël depuis la Syrie et estime avoir tué au moins six personnes voyageant dans une voiture à une dizaine kilomètres de la frontière israélo-syrienne, dans le territoire tenu par l’armée syrienne. L’on décompte par ailleurs sept blessés.

« Nous avons ciblé ce matin un véhicule dans lequel il y avait au moins cinq personnes, » a révelé une source de Tsahal citée vendredi par les médias israéliens.

« Nous suivions cette cellule et elle a été frappée à quelque 10-15 kilomètres de la frontière, sur un territoire clairement sous contrôle de l’armée syrienne. C’est une cellule du Jihad islamique dirigée par l’Iran », a ajouté la source.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a precisé vendredi que malgré le raid, Israël n’est pas interesse par une escalade.

« Nous avons pas l’intention d’aggraver la situation mais notre politique [de réagir a toute attaque contre les civils israéliens] demeure inchangée » a-t-il declaré.

Les pays qui se précipitent à embrasser l’Iran [après l’accord nucléaire du 14 juillet] devraient savoir que c’est un commandant iranien qui a dirigé et soutenu la cellule qui a tiré sur Israël », a-t-il ajouté faisant écho à des declarations analogues de sources militaires de haut rang.

אמרתי השבוע כי מי שינסה לפגוע בנו, אנחנו נפגע בו. וכך עשינו: צה״ל פגע בחוליה שביצעה את הירי ובכוחות הסורים שאפשרו אותו. …

Posted by ‎Benjamin Netanyahu – בנימין נתניהו‎ on Friday, 21 August 2015

La télévision d’Etat syrienne a affirmé que les personnes tuées étaient des civils non armés.

Selon les médias israéliens – citant l’Observatoire syrien des droits de l’Homme basé à Londres – au moins deux personnes ont été tuées dans les raids de représailles, apparemment deux responsables militaires proches du président syrien Bashar el-Assad.

Selon le rapport, les frappes israéliennes ont inclus un raid sur une cible près de Damas et l’autre sur un dépôt d’armes appartenant à l’armée syrienne.

L’armée israélienne a déclaré jeudi soir avoir effectué des frappes sur 14 positions de l’armée syrienne dans le Golan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...