Tsahal détruit un tunnel d’attaque du Hamas qui s’étendait jusqu’en Israël
Rechercher

Tsahal détruit un tunnel d’attaque du Hamas qui s’étendait jusqu’en Israël

Le porte-parole de l'armée indique que le passage souterrain a été construit après la guerre de 2014 et que les récentes manifestations palestiniennes ont eu lieu à proximité

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Intérieur du tunnel du Hamas creusé sous la frontière avec Israël, que Tsahal a découvert et détruit, 15 avril 2018. (Porte-parole de Tsahal)
Intérieur du tunnel du Hamas creusé sous la frontière avec Israël, que Tsahal a découvert et détruit, 15 avril 2018. (Porte-parole de Tsahal)

L’armée israélienne a annoncé dimanche avoir détruit un tunnel d’attaque du Hamas menant de la bande de Gaza vers le territoire israélien.

Le tunnel est passé sous la frontière dans une zone où les émeutiers palestiniens se sont récemment heurtés aux forces de sécurité, a indiqué l’armée.

Un porte-parole militaire a déclaré que le tunnel a été creusé par le groupe terroriste du Hamas et qu’il était relié à un réseau de « kilomètres » d’autres passages sous la bande de Gaza.

Le tunnel a atteint « des dizaines de mètres » dans le territoire israélien dans la zone du nord de la bande de Gaza, près de la communauté israélienne de Nahal Oz, a indiqué l’armée. Il a été construit après le conflit de 50 jours entre Israël et le Hamas, selon Tsahal.

Il a été détecté à l’aide de nouvelles technologies et méthodes que Tsahal a déployées contre la menace de tunnel terroriste et a été démantelé ce week-end, a déclaré le lieutenant-colonel Jonathan Conricus.

« Il s’agit clairement d’un tunnel terroriste relié à d’autres tunnels de la bande de Gaza », a-t-il dit.

« Il a pénétré en Israël et violé la souveraineté israélienne. »

Les forces de sécurité surveillaient le réseau de tunnels en construction depuis des années. La décision a été prise de le détruire une fois qu’il a traversé le territoire israélien, a dit le porte-parole. Les excavateurs se frayaient un chemin jusqu’à la surface pour construire une sortie en territoire israélien lorsque l’armée a décidé d’agir.

Le tunnel a été bouché plutôt que d’être bombardé, et on estime que le matériau de bouchage s’étend profondément dans le réseau souterrain du côté de Gaza, rendant les tunnels inutiles, a précisé le porte-parole.

Il n’a pas indiqué s’il y a eu des blessés palestiniens au cours du processus de fermeture du tunnel.

C’était le cinquième tunnel que Tsahal a détruit ces derniers mois, a-t-il noté.

« Tsahal ne cherche pas l’escalade. Nous défendons nos frontières », a dit M. Conricus. « Nous ne tolérerons pas que le Hamas transforme la zone frontalière en zone de combat actif. »

Le porte-parole a noté que le Hamas utilisait les récentes manifestations frontalières des Palestiniens comme couverture pour les tentatives d’infiltration et qu’une partie des émeutes à la frontière était très proche de la zone où le tunnel pénétrait en Israël.

« Les violentes manifestations sont une couverture pour les tentatives terroristes en surface et sous terre », a-t-il dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...