Tsahal frappe Gaza en représailles à un tir de roquette
Rechercher

Tsahal frappe Gaza en représailles à un tir de roquette

Une roquette palestinienne tirée mardi soir était tombée à la frontière entre Israël et la bande de Gaza

F-16D de l'armée de l'air israélienne , le 28 juin 2010. Ilustration. (Crédit : Ofer Sidon/Flash90)
F-16D de l'armée de l'air israélienne , le 28 juin 2010. Ilustration. (Crédit : Ofer Sidon/Flash90)

L’armée israélienne affirme avoir détruit dans la nuit de mardi à mercredi dans la bande de Gaza tôt au tir d’une roquette vers Israël par un groupe terroriste palestinien depuis l’enclave.

Des avions de l’armée israélienne ont bombardé deux « infrastructures terroristes » dans le centre et le nord de la bande de Gaza centrale et septentrionale, a indique l’unité du porte-parole de Tsahal.

« L’organisation terroriste Hamas est responsable de tout acte de terrorisme en provenance de la bande de Gaza », a ajouté le communiqué, et « Israël continuera à agir énergiquement pour assurer la sécurité des villes du sud [d’Israël]».

On ne signale pas de dégâts ou ni de de blessés suite à la frappe de Tsahal.

Des terroristes palestiniens avaient tiré mardi soir une roquette depuis la bande de Gaza sur Israël. La roquette était tombée à côté de la clôture de la frontière séparant le territoire palestinien de l’Etat juif, mais il reste difficile de savoir si elle a atterri à l’intérieur de la bande de Gaza ou en Israël.

On ne signale ni dégâts ni victimes, et les sirènes n’ont pas été activées puisque la roquette n’a pas approché les centres de population israéliens.

Selon des sources de sécurité palestinienne, l’armée israélienne a ciblé deux camps d’entraînement militaire.

Plus tôt dans la journée de mardi, le système de défense antimissile Dôme de fer avait déclenché les sirènes dans les localittés limitrophes à la bande de Gaza, l’envoi de résidents courir pour leurs abris antiaériens.

L’armée israélienne a confirmé qu’il n’y avait pas eu de tir de roquettes à partir de Gaza, mais n’a pas fourni de plus amples détails quant à ce qui a causé l’incident.

La Deuxième chaîne israélienne avait rapporté que le système de radar sensible du Dôme de fer avait confondu des tirs d’armes légères dans la bande de Gaza avec une roquette en direction d’Israël.

Le projectile du Dôme de fer avait traversé le ciel avant d’exploser sans danger dans les airs.

Le Hamas, l’organisation terroriste islamiste qui gouverne la bande de Gaza, avait lancé la semaine dernière une roquette depuis le nord de Gaza dans la mer Méditerranée, dans ce qu’Israël estime être un test des roquettes plutôt qu’une tentative de frapper le territoire israélien.

Le missile avait probablement été tiré lors d’un exercice par l’aile militaire du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, avait rapporté à l’époque le site Walla News.

La région frontalière avec Gaza a connu récemment des tirs sporadiques de roquettes, en grande partie émanant d’organisations terroristes salafistes dans l’enclave palestinienne qui contestent le pouvoir du Hamas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...