Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Tsahal intercepte un appel dans lequel un membre du Hamas dit pouvoir « sortir avec n’importe quelle ambulance »

Le Shin Bet diffuse des images de terroristes capturés décrivant l'utilisation par le Hamas d'ambulances, d'hôpitaux et d'écoles

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des ambulances à l'entrée du service des urgences de l'hôpital Al-Shifa dans la ville de Gaza, le 15 octobre 2023. (Crédit : Dawood NEMER / AFP)
Des ambulances à l'entrée du service des urgences de l'hôpital Al-Shifa dans la ville de Gaza, le 15 octobre 2023. (Crédit : Dawood NEMER / AFP)

L’armée israélienne et le service de sécurité Shin Bet ont publié mercredi de nouvelles preuves de l’utilisation d’ambulances par le Hamas pour mener à bien ses opérations, notamment des images d’un appel téléphonique intercepté et des interrogatoires de terroristes ayant participé au massacre du 7 octobre.

Dans cet appel, on peut entendre un homme, vraisemblablement membre du Hamas parler à un habitant de Gaza et lui dire qu’il « peut partir avec l’ambulance qu’il veut ».

On ignore dans quel contexte cet appel a eu lieu.

Le Shin Bet publie également des citations tirées de l’interrogatoire de plusieurs membres du Hamas qui ont participé à l’assaut du 7 octobre et ont été capturés.

« Al-Qassam possède ses propres ambulances, dont certaines sont situées sur la base militaire. L’apparence de ces ambulances est similaire à celle des ambulances civiles afin qu’elles n’éveillent pas les soupçons et qu’elles ne soient pas bombardées par Israël », explique un terroriste du Hamas.

Un autre terroriste du Hamas affirme que « pendant les combats, les ambulances sont utilisées, entre autres, pour évacuer les combattants, les commandants et les agents. Elles servent également à transporter de la nourriture, des marchandises et des armes, car c’est le moyen le plus sûr de les transporter ».

Un terroriste a déclaré que l’utilisation d’ambulances était utile pour transporter des « personnes importantes » telles que des commandants, car « les Juifs n’attaquent pas les ambulances ».

Un terroriste capturé a également raconté qu’au cours de leurs formations à la conduite d’une ambulance, un commandant du Hamas leur avait demandé s’ils se rendraient dans une zone de combat à la demande du groupe terroriste.

La plupart des gars ont répondu « non ». Mettre en danger une ambulance et me mettre en danger moi-même ? Bien sûr que non, je n’irais pas. Sa réponse a été : ‘Non, tu dois y aller' », a raconté le terroriste capturé, ajoutant que l’ambulance doit être utilisée pour aider à transporter ceux qui ont des armes ou ceux qui ont kidnappé un soldat en Israël.

Il a ajouté que l’utilisation d’une ambulance avait pour but d’éviter « les soupçons… afin qu’ils ne fassent pas exploser une bombe ».

Un autre terroriste capturé a déclaré qu’un local situé sous une école était utilisé pour stocker « des choses importantes, comme des armes, des roquettes, des chargeurs d’armes, c’est-à-dire les choses importantes et, à mon avis, les personnes kidnappées importantes », ajoutant qu’un tel endroit était moins suspect et permettait d’éviter les bombardements.

Au cours de l’interrogatoire, les membres du groupe terroristes ont confirmé que des responsables du Hamas se cachaient dans des hôpitaux et des installations des Nations unies, en particulier à l’hôpital Shifa, le plus grand hôpital de Gaza.

« Par exemple, à l’hôpital Shifa, il y a un sous-sol, ils pourraient s’y trouver. Shifa est un grand établissement, pas un petit hôpital, ils s’y cachent », a déclaré un terroriste, ajoutant que l’hôpital était utilisé par les plus hauts responsables du Hamas.

Un autre terroriste a avoué que des pièges placés dans des bâtiments et des mines placées le long des routes dans une certaine zone étaient reliés par des câbles électriques à une mosquée et à une petite clinique. L’agent a déclaré que si les explosifs n’explosent pas sous l’effet de la pression, les terroristes les activent manuellement à partir de ces endroits.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.