Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Tsahal récupère le corps d’Ofir Tzarfati à Gaza et le rapatrie pour l’enterrer

Les restes du résident de Kiryat Ata, âgé de 27 ans, ont été récupérés dans la bande de Gaza après que sa famille a été informée qu'il avait été tué

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Ofir Tzarfati a été pris en otage lors du festival Supernova par des terroristes du Hamas, au kibboutz Reim, le 7 octobre 2023. (Autorisation)
Ofir Tzarfati a été pris en otage lors du festival Supernova par des terroristes du Hamas, au kibboutz Reim, le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Les troupes de Tsahal opérant dans la bande de Gaza ont retrouvé le corps d’Ofir Tzarfati, qui avait été pris en otage par le Hamas le 7 octobre.

Tzarfati a été déclaré captif après avoir disparu lors du festival Supernova à proximité du kibboutz Reim, suite au massacre perpétré par le Hamas à cet endroit.

La famille de Tzarfati a été informée de son décès jeudi.

Dans le cadre d’une opération conjointe de Tsahal et de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet, le corps de Tzarfati a été ramené en Israël vendredi matin pour y être enterré.

La date du décès n’a pas encore été communiquée.

Tzarfati, originaire de la ville de Kiryat Ata, dans le nord du pays, avait été présumé captif jusqu’à ce que sa mort soit confirmée jeudi. Il célébrait son 27e anniversaire à la fête avec sa petite amie, Shoval, et des amis, lorsqu’il a été enlevé et emmené à Gaza par des terroristes qui ont tué au moins 364 personnes au festival. La date de son décès et d’autres détails n’ont pas été communiqués.

Les soldats ont récupéré la dépouille de Tzarfati alors que Tsahal a repris son incursion dans Gaza vendredi après la rupture d’une trêve d’une semaine, au cours de laquelle 105 civils ont été libérés de la captivité du Hamas à Gaza. Les groupes terroristes de la bande détiennent toujours 137 personnes, selon le gouvernement.

Israël a lancé une incursion contre le Hamas à Gaza après l’assaut du 7 octobre contre le sud d’Israël, au cours duquel 1 200 personnes ont été tuées, pour la plupart des civils, et au moins 240 prises en otage.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.