Un ancien prisonnier de guerre juif critique Trump
Rechercher

Un ancien prisonnier de guerre juif critique Trump

Joel Sollender accuse le candidat républicain d'avoir insulté tous les soldats américains en insultant le sénateur John McCain

WASHINGTON – Un homme juif, qui a été prisonnier de guerre pendant la Seconde Guerre mondiale, est apparu dans une vidéo de soutien à la candidate démocrate Hillary Clinton, dans laquelle il affirme que son rival Donald Trump a « insulté tous nos militaires ».

La vidéo publiée vendredi sur les réseaux sociaux montre Joel Sollender, 91 ans, de San Diego, Californie, en train de regarder Trump, le candidat républicain, qui dénigre le sénateur John McCain (républicain, Arizona) l’an dernier au cours de la période qui a précédé les primaires. McCain et Trump n’étaient pas d’accord sur les questions d’immigration et Trump avait traité McCain d’ « idiot ».

La vidéo comprend un extrait d’un événement politique dans l’Iowa où Frank Luntz, un sondeur républicain, critiquait Trump pour avoir utilisé un terme péjoratif envers McCain, qui est un héros de guerre.

Trump lui répond : « Ce n’est pas un héros de guerre. C’est un héros de guerre parce qu’il a été capturé. J’aime les gens qui n’ont pas été capturés, OK ? »

« En dehors de l’indignation de l’insulte faite aux prisonniers de guerre, s’étrangle Sollender dans le clip, il a insulté tous nos soldats »

« Il est tout ce que je ne voudrais pas être ou imiter et j’espère que nous n’adulerions pas un homme comme lui et que nous ne le mettrons pas dans le bureau le plus précieux de notre pays », a-t-il déclaré.

La vidéo ne le mentionne pas, mais Sollender, qui a été capturé après avoir surpris dans un bunker allemand avec une grenade pendant la bataille des Ardennes, avait craint que ses bourreaux ne découvrent qu’il était juif.

« Je craignais qu’ils ne découvrent que je sois juif », a déclaré Sollender en 2015 à l’Union Tribune of San Diego, où il vit et soutient des causes locales.

Ces dernières semaines, Trump et Clinton ont chacun présenté des soutiens de dizaines de membres de la sécurité nationale et militaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...