Un bébé décède après avoir été oublié dans une voiture à Modiin Illit
Rechercher

Un bébé décède après avoir été oublié dans une voiture à Modiin Illit

L'incident s'est produit dans l'implantation cisjordanienne de Modiin Illit, alors que la mère aurait oublié en allant faire des courses

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Photo illustrative d'une ambulance appartenant au service d'ambulance Magen David Adom. (Gershon Elinson/Flash90)
Photo illustrative d'une ambulance appartenant au service d'ambulance Magen David Adom. (Gershon Elinson/Flash90)

Lundi, un bébé d’un an est décédé après avoir été laissé pendant trois heures enfermé dans une voiture en plein soleil dans l’implantation cisjordanienne de Modiin Illit.

Les urgentistes qui ont été appelés sur place ont trouvé l’enfant dans un état critique, inconscient et ne respirant pas.

Les médecins ont essayé de réanimer l’enfant tout en le conduisant d’urgence au centre médical Assaf Harofeh, où les docteurs ont prononcé son décès.

La police a ouvert une enquête sur l’incident.

Un communiqué de la police a précisé que l’enfant avait environ un an. Des articles des médias israéliens ont indiqué qu’il était âgé entre six mois et un an.

Il s’agissait apparement du premier décès accidentel dans le genre en Israël depuis le début de l’année.

L’enfant a été laissé dans une voiture en plein jour alors que les températures dans la région dépassent les 32 degrés.

Une enquête préliminaire a révélé que la mère de l’enfant était partie faire des courses vers 10h du matin, selon la Douzième chaîne.

Le service d’urgence Magen David Adom a déclaré avoir reçu un message d’alerte au sujet de l’enfant à 13h17. Un médecin qui avait été appelé sur le lieu de l’incident a expliqué que quand le secours sont arrivés, l’enfant avait été sorti de la voiture et emmené dans une synagogue à proximité pour lui administrer les premiers soins.

Selon l’organisation Beterem pour la sécurité des enfants, entre 2008 et 2019, les médias ont annoncé 810 incidents d’enfants laissé dans des véhicules ou qui ont été enfermés dans des voitures. Les enfants sont décédés dans 30 cas.

« Il est important de comprendre que cela peut arriver à n’importe qui d’entre nous, alors il est important d’adopter de habitudes sécuritaires, a déclaré le vice-directeur de Beterem Michal Bar-Doron. Après chaque déplacement, assurez-vous qu’il ne manque aucun enfant. Laissez le sac sur le siège arrière, envoyez un rappel à l’autre parent à la fin de chaque déplacement, ou toute autre habitude qui pourrait vous aider à ne pas oublier l’enfant ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...