Un cerf-volant enflammé de Gaza déclenche un incendie dans le sud
Rechercher

Un cerf-volant enflammé de Gaza déclenche un incendie dans le sud

Les pompiers se battent entre Kissufim et Ein Hashlosha kibbutzim

Un feu provoqué par des cerfs-volants incendiaires de Gaza brûle près du kibboutz Kissufim le 25 mai 2018. (Capture d'écran: Twitter)
Un feu provoqué par des cerfs-volants incendiaires de Gaza brûle près du kibboutz Kissufim le 25 mai 2018. (Capture d'écran: Twitter)

Les pompiers ont lutté jeudi contre un feu de broussailles du côté israélien de la bande de Gaza, que les autorités soupçonnent d’avoir été causé par des cerfs-volants chargés de bombes incendiaires envoyés par des Palestiniens, de l’autre côté de la barrière de sécurité.

L’incendie a démarré entre le kibboutz Kissufim et celui d’Ein Hashlosha.

Au cours des dernières semaines, les Gazaouis ont fait voler des cerfs-volants en Israël équipés de cocktails Molotov et de récipients contenant du carburant, mettant le feu à de vastes étendues de terre, y compris autour de Kissufim, comme le montre les images de drones.

C’est devenu une tactique largement adoptée lors des affrontements hebdomadaires de la «Marche du retour» à la frontière de Gaza, et Israël accuse le groupe terroriste du Hamas d’orchestrer les attaques et les tentatives d’incursion dans le territoire israélien.

Les manifestations violentes devaient se terminer le 15 mai, mais les dirigeants du Hamas ont dit qu’ils souhaitent qu’elles se poursuivent.

Au cours du dernier mois, au moins 300 cerfs-volants d’attaque ont franchi la frontière, provoquant des centaines d’incendies et causant des dégâts estimés à des dizaines de millions de shekels.

Les planificateurs militaires ont commencé à mettre en œuvre de nouvelles mesures pour lutter contre les agressions, y compris les options de réponses de Tsahal aux tirs de roquettes et autres attaques terroristes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...