Rechercher

Un couple Juif de Chicago marié depuis 69 ans décède en se tenant la main

La fille d'Isaac Vatkin a indiqué qu'il avait cessé de respirer lorsque ses doigts avaient lâché la main de son épouse, Teresa

Le projet a permis a des jeunes étudiants de devenir les passeurs de la mémoire de personnes âgées isolées (Crédit : iStock via JTA)
Le projet a permis a des jeunes étudiants de devenir les passeurs de la mémoire de personnes âgées isolées (Crédit : iStock via JTA)

Un couple juif de Chicago qui était marié depuis 69 ans est mort, l’un peu de temps après l’autre, dans la même chambre d’hôpital en se tenant la main.

Teresa Vatkin, 89 ans, est décédée samedi à 12H10 à l’hôpital Highland Park et son époux, Isaac, a rendu l’âme 40 minutes après que son épouse était extraite de la chambre et que leurs mains se séparaient, selon les informations locales.

Teresa Vatkin avait souffert de démence depuis une décennie. C’est Isaac qui s’occupait d’elle, restant à ses côtés même quand elle avait intégré un établissement pour soigner son Alzheimer.

« Au moment où il a senti que nous allions lui faire lâcher la main de sa femme, il a réussi à dire : ‘OK, j’ai fini de la protéger. Je peux moi aussi connaître le repos' », a raconté leur fils, Daniel, au Chicago Sun-Times. « Le geste ultime de la chevalerie – il pouvait monter aux cieux et lui ouvrir la porte ».

« Je l’ai vu de mes propres yeux », explique au journal leur fille, Clara Gesklin. « Au moment où leurs mains se sont séparées, il a simplement cessé de respirer ».

Isaac Vatkin avait été admis à l’hôpital avec la grippe et son épouse en raison d’une pneumonie. Ils avaient été placés dans la même chambre vendredi dernier, alors que les deux respiraient avec difficulté, sans réactions.

Le couple avait grandi en Argentine, dans des régions opposées du pays, et s’écrivant des lettres d’amour trois fois par semaine jusqu’à leur mariage en 1947. Isaac, connu sous le nom d’Alberto en Argentine pour éviter l’antisémitisme, travaillait dans l’industrie du cuir.

La famille Vatkins avait déménagé à Chicago en 1968, et Isaac était devenu boucher et avait investi dans des appartements.

Un dernier hommage leur a été rendu lors de funérailles conjointes qui ont eu lieu lundi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...