Un couple porte un masque flanqué d’une croix gammée dans un magasin Walmart
Rechercher

Un couple porte un masque flanqué d’une croix gammée dans un magasin Walmart

La femme explique qu'il s'agit d'un avertissement contre le fait que si Biden devient président, il introduira le socialisme ; le couple est interdit de Walmart pendant un an

Capture écran d'une vidéo montrant un  homme et une femme porter des masques arborant une croix gammée dans un supermarché Walmart dans le Minnesota, le 25 juillet 2020. (Facebook)
Capture écran d'une vidéo montrant un homme et une femme porter des masques arborant une croix gammée dans un supermarché Walmart dans le Minnesota, le 25 juillet 2020. (Facebook)

Une vidéo montre un homme et une femme portant des masques arborant une croix gammée alors qu’ils faisaient leurs courses dans un supermarché Walmart du Minnesota, aux États-Unis.

Les images ont été filmées samedi, le premier jour où le Minnesota a rendu le port du masque obligatoire en public en raison de l’épidémie de coronavirus.

Elle a été partagée sur Facebook par Raphaela Mueller, qui a parlé à CBS News de sa rencontre avec le couple.

« Je me suis exclamée de façon audible », a-t-elle commenté lors d’un entretien téléphonique.

Certains Américains qui protestent contre ce qu’ils considèrent comme des ordres sanitaires lourds, y compris le port de masques et les fermetures économiques, ont comparé ces mesures aux lois racistes nazies et se sont mis à agiter des croix gammées ou à dépeindre les dirigeants comme des nazis pour exprimer leur mécontentement.

Des groupes juifs et d’autres affirment que la protestation minimise la Shoah et peut être interprétée comme antisémite.

Un manifestant portant une pancarte sur laquelle la gouverneure du Michigan, Gretchen Whittmer, est représentée sous les traits d’Adolph Hitler lors d’un rassemblement américain de patriotes organisé par le groupe Michigan United for Liberty pour réclamer la réouverture des commerces sur les marches du Capitole de l’État du Michigan à Lansing, Michigan, le 30 avril 2020. (Jeff Kowalsky/AFP)

Raphaela Mueller, une pasteur luthérienne, a déclaré qu’après avoir remarqué l’homme et la femme, elle en a informé la direction du magasin, mais qu’ils étaient déjà à la caisse.

Mme Mueller et son compagnon Benjamin Ruesch ont confronté la femme, qui a expliqué qu’elle portait le masque pour protester contre la candidature de Joe Biden à la présidence.

« Si vous votez pour Biden, vous allez vivre dans l’Allemagne nazie, c’est comme ça que ça sera. Le socialisme va se produire ici en Amérique », explique la femme dans la vidéo.

« Vous êtes malade ! Oui, Vous êtes malade », a crié Benjamin Ruesch. « Vous ne pouvez pas être américain et porter ce masque … nous sommes littéralement entrés en guerre pour ça ».

« Vous ne comprenez pas, je ne suis pas une nazie », a répondu la femme.

« Alors pourquoi portez-vous ce put*** de masque ? », lui demande alors Raphaela Mueller.

« Parce que j’essaie de vous dire que si vous votez pour Biden, c’est ce que vous aurez, le socialisme ! », dit la femme.

Edit, since this is going much further than I thought it would (and the trolls and haters are starting to roll in): I was born and raised in Germany, and I grew up hearing about my great-grandmother who fought in the underground against the first wave of Nazis in the 1930s and 40s. Let me make this abundantly clear once and for all – THE SWASTIKA IS A HATE SYMBOL AND YOU DO NOT FLY THE FLAG, YOU DO NOT WEAR THE SYMBOL ANYWHERE ON YOUR BODY, YOU DO NOT USE OR DEFEND THIS SYMBOL, EVER. END OF STORY.

פורסם על ידי ‏‎Raphaela Mueller‎‏ ב- יום שבת, 25 ביולי 2020

Mme Mueller a confié à CBS que sa grand-mère Magdalena avait été membre de l’organisation de résistance antinazie appelée « The Red Chapel », également connue sous le nom de « The Red Orchestra », un réseau européen qui encourageait la désobéissance civile contre le régime nazi.

Elle a déclaré que la vidéo lui avait fait si mal qu’elle n’a pu la regarder qu’une seule fois et qu’elle « n’était pas prête à voir quelque chose comme ça de mes propres yeux » 75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Walmart a dit à CBS que le directeur du magasin avait offert une paire de masques jetables au couple, mais qu’ils avaient refusé.

La police locale a été alertée et a indiqué à CBS News que l’homme de 59 ans et la femme de 64 ans avaient reçu des « avis d’interdiction d’entrée ». La chaîne de supermarchés a confirmé que cela signifie qu’ils sont interdits de toute enseigne Walmart pendant un an.

Mme Mueller a par la suite ajouté la vidéo à sa publication sur Facebook : « puisque cela va beaucoup plus loin que ce que je pensais (et les trolls et les haineux commencent à arriver) : je suis née et j’ai grandi en Allemagne, et j’ai grandi en entendant parler de mon arrière-grand-mère qui a combattu dans la clandestinité contre la première vague de nazis dans les années 30 et 40 ».

« Permettez-moi de le dire clairement une fois pour toutes : LA SWASTIKA EST UN SYMBOLE DE HAINE ET ON N’AGITE PAS CE DRAPEAU, ON NE PORTE PAS CE SYMBOLE OÙ QUE CE SOIT SUR SON CORPS, ON N’UTILISE PAS OU NE DÉFEND JAMAIS CE SYMBOLE. FIN DE L’HISTOIRE », a-t-elle écrit.

Dans son communiqué, Walmart a déclaré que l’incident est « inacceptable ».

« Nous nous efforçons de fournir un environnement d’achat sûr et plaisant à tous nos clients et nous ne tolérerons aucune forme de discrimination ou de harcèlement dans aucun aspect de notre activité », a assuré Walmart.

« Il est regrettable que certaines personnes aient saisi l’occasion de cette pandémie pour créer une situation de détresse pour les clients et les associés de notre magasin », ajoute le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...