Rechercher

Un député de la Liste arabe unie à une consœur: « cessez de crier comme une poule »

Au cours d'une altercation à la Knesset, Merav Ben-Ari de Yesh Atid dit qu'Ofer Cassif est un "raciste misogyne et une personne qui déteste Israël"

Le député de la Liste commune Ofer Cassif à la Knesset, le 19 janvier 2022 (Capture d'écran)
Le député de la Liste commune Ofer Cassif à la Knesset, le 19 janvier 2022 (Capture d'écran)

Deux législateurs se sont livrés mercredi à une violente altercation en plénière de la Knesset, le député Ofer Cassif traitant son homologue féminine de « poule ».

L’altercation verbale entre le député Ofer Cassif de la Liste arabe unie et la députée Merav Ben-Ari de Yesh Atid s’est produite lors d’un débat sur une loi visant à lutter contre la criminalité agricole.

Selon la proposition de loi, émise par le député du parti Sionisme religieux Ofir Sofer, un tribunal pourra exproprier des biens appartenant à une personne condamnée pour un crime agricole, à titre de compensation. Le projet de loi a passé sa première lecture, 41-5.

Après le vote, Cassif, qui a voté contre, a prononcé un discours dans lequel il a déclaré que « l’État est le plus grand voleur de tous, en particulier des citoyens arabes palestiniens, en faveur des Juifs. »

Ben-Ari lui a crié sa désapprobation, ce à quoi Cassif a répondu en hurlant : « Arrêtez vos cris de poule. A part crier, vous ne savez rien faire d’autre ».

Ben-Ari a répondu : « Pour qui te prends-tu pour me parler de cette manière ? Comment se fait-il que tu n’aies pas honte ? »

Elle a également qualifié Cassif de « raciste misogyne et de haineux d’Israël », ajoutant que chaque jour où il continue à siéger en tant que législateur « est une honte pour l’État ».

M. Cassif est le seul législateur juif actuel de la Liste arabe unie à majorité arabe, et il est connu pour avoir de vifs échanges avec d’autres députés juifs.

La députée Merav Ben Ari assiste à une réunion de la commission du Travail au Parlement israélien, concernant le service national, le 6 février 2017. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90

« Vous devriez déménager au Parlement de Ramallah. Montrez un peu de respect lorsque vous parlez des agriculteurs d’Israël », a déclaré Ben-Ari.

Le vice-président de la Knesset, le député Mansour Abbas, chef du parti Raam de la coalition, qui supervisait les débats, a tenté de calmer la situation, mais Cassif lui a répondu en criant qu' »il est inapproprié qu’elle m’interrompe et me crie dessus. »

Avi Dichter, député du Likud, qui était présent au plénum, a crié à Cassif : « Celui qui ose impudemment appeler une femme une poule est probablement un homme sans couilles. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...