Un développeur d’armes israélien dévoile un nouveau missile antichar
Rechercher

Un développeur d’armes israélien dévoile un nouveau missile antichar

Le missile de cinquième génération Spike NLOS, d'une portée de 32 km, développé sous contrat avec la Pologne, est d'une "précision extrême", selon Rafael Advanced Défense System

Le fabricant d’armes israélien Rafael Advanced Defense Systems a dévoilé cette semaine un nouveau missile antichar, le Spike NLOS.

Le missile de cinquième génération a été présenté par le fabricant d’armes israélien comme ayant une portée de 32 kilomètres, avec un lancement à faible signature et une « précision extrême ».

Il peut cibler des sites à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du champ de vision en utilisant des coordonnées numériques et peut résister à des conditions météorologiques défavorables, a déclaré le fabricant.

La société produit actuellement le missile pour l’armée polonaise, l’arme ayant été dévoilée dans le cadre d’un contrat avec Varsovie.

Les missiles antichars Spike sont déjà utilisés par l’armée israélienne, où ils sont rebaptisés « Tammuz ».

Israël est l’un des principaux exportateurs d’armes au monde. Les exportations d’armes ont atteint 7,2 milliards de dollars l’année dernière, a déclaré lundi le ministère de la Défense, soit une baisse de 5 % par rapport à 2018. Ce chiffre représente une baisse de 23 % par rapport à 2017, bien qu’il soit toujours conforme à la tendance générale de croissance des exportations de défense d’Israël au cours de la dernière décennie.

Le ministère a déclaré que la plupart des ventes concernaient les missiles, les fusées et les systèmes de défense aérienne. Les avions pilotés et les lanceurs de missiles sont également très demandés. Les principales destinations des exportations du pays sont la région Asie-Pacifique, l’Europe et l’Amérique du Nord.

Le ministère de la Défense a déclaré qu’il s’attendait à une nouvelle croissance en 2020, mais que la pandémie de coronavirus va probablement bouleverser ces plans. Néanmoins, le ministère a déclaré qu’il espérait transformer la crise en une opportunité pour l’industrie de la défense israélienne, sans pour autant donner de précisions.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...