Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Un directeur d’école adoré parmi les cinq réservistes morts à Gaza

Collègues et anciens élèves ont rendu hommage à Yossi Hershkovitz ; le producteur de télévision Matan Meir, 38 ans, connu pour son travail sur "Fauda", a aussi été tué

Une photo montrant le 697e Bataiilon de la 551e Brigade, dont quatre membres ont été tués par une explosion à proximité d'un puit de tunnel piégé par le Hamas aux abords d'une mosquée dans le secteur de Beit Hanoun, le 10 novembre 2023. (Autorisation)
Une photo montrant le 697e Bataiilon de la 551e Brigade, dont quatre membres ont été tués par une explosion à proximité d'un puit de tunnel piégé par le Hamas aux abords d'une mosquée dans le secteur de Beit Hanoun, le 10 novembre 2023. (Autorisation)

Cinq soldats réservistes ont perdu la vie pendant des combats survenus dans le nord de Gaza, vendredi, a fait savoir l’armée israélienne dans la soirée de samedi. 42 militaires ont jusqu’à présent été tués pendant l’incursion terrestre de Tsahal au sein de l’enclave côtière.

Sur les cinq soldats, quatre appartenaient au 697e Bataillon de la 551e Brigade. Ils ont trouvé la mort lors d’une explosion survenue dans le puits d’un tunnel piégé, aux abords d’une mosquée du secteur de Beit Hanoun. Ils ne se trouvaient pas dans le tunnel.

Tsahal a révélé les identités des défunts : il s’agit du major (réserviste) Moshe Yedidyah Leiter, du sergent-major (réserviste) Yossi Hershkovitz, du sergent-chef (réserviste) Matan Meir, et du sergent Sergey Shmerkin.

Par ailleurs, le sergent (réserviste) Netanel Harush, soldat appartenant à l’unité logistique de la brigade Givati, a été tué dans un incident distinct dans la bande, dans la journée de vendredi.

Le major (réserviste) Moshe Yedidyah Leiter

Le major (réserviste) Moshe Yedidyah Leiter, âgé de 39 ans, servait dans la réserve de Tsahal à un poste médical. Il devait commencer une formation dans un hôpital dans le cadre de ses études de médecine.

Il laisse derrière lui son épouse et six enfants. Le plus jeune est âgé de seulement trois mois.

Le major (réserviste) Moshe Yedidyah Leiter. (Crédit : Armée israélienne)

Son père, Yehiel Leiter, a été, dans le passé, chef de cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

S’exprimant auprès du journal israélien Israel Hayom, son père a indiqué que Netanyahu l’avait appelé pour présenter ses condoléances après la mort de son fils.

« Quand le Premier ministre m’a appelé ce soir pour me réconforter, je lui ai dit : ‘Bibi, le sang de mon fils n’a pas coulé en vain. Finissez le travail. Ne cédez pas aux pressions des pays du monde. Parce que ma seule consolation face à cette perte immense, c’est bien la pensée d’éradiquer le mal’, » a-t-il raconté.

En plus de ses études de médecine, Leiter avait participé à un programme de formation des hommes ultra-orthodoxes en sciences informatiques, les préparant à servir au sein de la prestigieuse Unité 8200 de Tsahal.

« Des centaines de soldats ultra-orthodoxes qui servent actuellement dans l’armée et qui rejoindront ultérieurement le marché high-tech sont passés entre ses mains », a écrit sur X (anciennement Twitter) Ishay Cohen, directeur-général de l’organisation Netzach Yehuda, qui aide les hommes haredim à s’enrôler dans l’armée.

Le sergent-major (réserviste) Yossi Hershkovitz

Le sergent-major (réserviste) Yossi Hershkovitz, 44 ans, était le directeur du lycée pour garçons ORT Pelech de Jérusalem et il vivait à Gvaot, une implantation de Cisjordanie située dans le Gush Etzion .

Hershkovitz avait aussi été enseignant à la SAR Academy, un externat juif de New York, et il avait été éducateur au Camp Moshava, un camp d’été américain du mouvement orthodoxe moderne.

« Yossi était un directeur adoré, un éducateur de premier plan, un homme du peuple, aimant et généreux, qui voyait devant lui toutes les possibilités de faire le bien et de créer un monde meilleur, plus lumineux », a commenté le directeur-général du réseau ORT, Tzvika Peleg.

« Toute la famille de l’ORT gardera le souvenir de Yossi et continuera à intégrer ses valeurs, sa foi et son désir de mener à bien et de renforcer tout le travail qu’il a effectué dans le cadre de sa vie éducative. »

Le sergent-major (réserviste) Yossi Hershkovitz (Crédit : Armée israélienne)

Dans le cadre du travail mené par Hershkovitz au poste de directeur de l’ORT Pelech, il avait forgé des liens avec le Mount Scopus Memorial College de Melbourne, en Australie, qui envoie dorénavant des élèves à ORT Pelech pendant neuf semaines à l’occasion d’un programme d’échange.

« La communauté du Mount Scopus est en deuil après la nouvelle terrible de la mort du sergent-major (réserviste) Yossi Hershkovitz, tombé au combat à Gaza », a écrit l’école dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux. « Yossi était le directeur très admiré de l’école pour garçons Ort Pelech à Jérusalem… Nous pensons à son épouse, Hadas, et à leur cinq enfants. Que sa mémoire soit une bénédiction ».

Le maire de Jérusalem, Moshe Lion, a également rendu hommage à Hershkovitz, disant que « feu Yossi était un homme de bonté et de vérité, un homme de famille, un homme de communauté et un éducateur qui s’est occupé avec dévouement de centaines d’enfants de la ville ».

Le sergent-chef (réserviste) Matan Meir

Producteur de télévision, le sergent-chef (réserviste) Matan Meir, âgé de 38 ans, originaire d’Odem, sur le plateau du Neguev, était connu pour son travail sur la série israélienne à succès « Fauda » – dont la troisième saison se déroulait dans la bande de Gaza.

« Nous sommes absolument dévastés de partager la nouvelle de la mort au combat de l’un des membres de la famille de ‘Fauda’, Matan Meir, tombé à Gaza », a dit un post écrit sur la page officielle de la série sur Instagram. « Matan a fait partie intégrante de notre équipe pendant les 4 saisons de ‘Fauda’. Les acteurs et l’équipe technique toute entière de la série ont le cœur brisé par ce décès tragique. Nous voudrions présenter nos condoléances à la famille et aux amis de Matan. Puisse son âme reposer en paix ».

S’exprimant auprès du site d’information israélien Ynet, la star de la série, Lior Raz, a rendu hommage à Meir, « un homme qui avait un cœur d’or ».

« Je t’adorais, Matan. Tu étais toujours là pour moi, peu importe à quel moment… Tu voulais juste aider et être là pour les autres », a-t-il dit.

Le sergent-chef (réserviste) Matan Meir. (Autorisation)

Le sergent (réserviste) Sergey Shmerkin

Le sergent (réserviste) Sergey Shmerkin, 32 ans, vivait à Kiryat Shmona, dans le nord du pays. Il laisse derrière lui ses parents et son frère.

Le 20 octobre, il avait partagé une vidéo, sur Facebook, de l’incursion terrestre à Gaza, écrivant : « Fier d’être là, la nation d’Israël vit ! »

עם ישראל חי ! ! ! !

Posted by Sergey Shmerkin on Wednesday, October 11, 2023

Le maire de Kiryat Shmona, Avichai Stern, a rendu hommage à Shmerkin, qui était agent immobilier dans sa ville et il a indiqué que des représentants de son bureau étaient allés présenter leurs condoléances à sa famille.

« Sergey avait un cœur de combattant et il adorait Kiryat Shmona et l’État d’Israël », a-t-il dit. « Je suis triste de devoir dire adieu à un jeune homme ambitieux, rempli de rêves qu’il ne pourra dorénavant jamais plus réaliser. »

Le sergent-chef (réserviste) Netanel Harush

Né à Jérusalem, le sergent-chef (réserviste) Netanel Harush, âgé de 34 ans, était à l’étranger, le 7 octobre, lors de l’assaut meurtrier commis par le Hamas dans le sud d’Israël. Il avait pris le premier avion à destination d’Israël pour revenir servir au sein de l’État juif, a raconté sa sœur, Orit Alon, devant les caméras de la chaîne publique Kan, dimanche matin.

Le sergent-chef (réserviste) Netanel Harush. (Crédit : Armée israélienne)

« Tout ce qui pouvait arriver ici le touchait profondément. Il mettait tout ce qu’il était dans tout ce qu’il faisait. Il avait un cœur énorme », a-t-elle déclaré. « J’adorerais que, le jour de ses funérailles, tout le peuple d’Israël soit présent. Le peuple d’Israël est vivant et il est fort. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.