Un garçon de 7 ans, légèrement blessé dans une attaque terroriste en Cisjordanie
Rechercher
Breaking News

Un garçon de 7 ans, légèrement blessé dans une attaque terroriste en Cisjordanie

L'armée affirme que des coups de feu ont été tirés d'un village palestinien adjacent

Vue sur Beit El (Crédit : AP/Tsafrir Abayov)
Vue sur Beit El (Crédit : AP/Tsafrir Abayov)

Un jeune Israélien âgé de 7 ans a été légèrement blessé dans la soirée de lundi par des coups de feu tirés sur l’implantation de Beit El, située dans le centre de la Cisjordanie, près d’un village palestinien, a annoncé l’armée israélienne.

Le jeune enfant a été transporté au centre médical de Shaare Zedek à Jérusalem après avoir été blessé à la main.

L’armée a déclaré que les troupes étaient à la recherche de suspects dans les environs et que les tirs venaient en direction du village palestinien de Dura al-Qaraa, au nord de Beit El.

Les médecins de l’hôpital de Jérusalem ont déclaré que le garçon était pleinement conscient, mais qu’il nécessiterait probablement une intervention chirurgicale.

Shai Alon, président du conseil local de Beit El, a déclaré : « Miraculeusement, la blessure était légère, mais l’incident aurait pu se terminer autrement. »

Alon a appelé l’armée à entrer dans Jalazone, un autre village situé au nord de l’implantation, « d’où nous avons subi plusieurs attaques par balle ». Il a appelé les troupes à « rétablir l’ordre et à régler les comptes là-bas ».

L’incident à Beit El survient alors que des tirs de roquettes ont visé le sud d’Israël. Plus tôt lundi soir, les militaires israéliens ont annoncé avoir touché des dizaines de cibles terroristes dans l’enclave côtière en réponse à la roquette lancée à l’aube sur le centre d’Israël, qui avait touché une maison dans le moshav Mishmeret, et fait 7 blessés dont deux enfants.

La semaine dernière, le soldat de l’armée israélienne Gal Keidan et le civil rabbin Ahiad Ettinger ont été tués dans une attaque terroriste combinée à l’arme blanche et au couteau dans le nord de la Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...