Un homme arrêté pour avoir attaqué des Juifs à Londres
Rechercher

Un homme arrêté pour avoir attaqué des Juifs à Londres

Un homme de 28 ans a été placé en garde à vue car il est soupçonné d'avoir commis cinq "agressions non provoquées sur des personnes juives" au cours du mois dernier

Un homme en tenue traditionnelle musulmane frappe un homme ultra-orthodoxe dans la rue, dans le quartier très juif de Stamford Hill (Crédit : Screenshot/Twitter).
Un homme en tenue traditionnelle musulmane frappe un homme ultra-orthodoxe dans la rue, dans le quartier très juif de Stamford Hill (Crédit : Screenshot/Twitter).

La police métropolitaine de Londres a arrêté jeudi un homme soupçonné d’avoir commis cinq « agressions non provoquées sur des personnes juives » au cours du mois dernier dans le quartier très juif de Stamford Hill.

L’homme de 28 ans a été placé en garde à vue pour des soupçons d' »agressions aggravées par la race », a indiqué la police dans un communiqué jeudi.

La police recherchait le suspect depuis qu’il a été filmé, il y a deux semaines, en train d’agresser un homme juif et un enfant dans la rue, lors d’incidents distincts survenus le même jour.

Lors de ces attaques, la police a déclaré que le suspect avait frappé une victime de 64 ans au visage, le faisant tomber au sol et lui infligeant des blessures au visage et une fracture au pied, et, séparément, avait frappé un garçon de 14 ans au visage, sans lui causer de blessures durables.

Les images de sécurité des incidents montrent un homme de grande taille vêtu d’une tenue musulmane traditionnelle.

Lors d’un autre incident, le 18 août, le suspect a frappé un homme de 30 ans à la tête avec une bouteille, selon la police. La victime n’a pas subi de blessures.

En outre, les agents ont également été informés de l’existence d’une quatrième et d’une cinquième victime qui n’ont pas encore contacté la police, a indiqué le communiqué, ajoutant que « les enquêtes pour leur parler étaient en cours. »

Les médias locaux ont rapporté un autre incident suspecté d’avoir été perpétré par le même homme, le 12 août, lorsqu’un homme de 72 ans a été giflé et a vu sa kippa tomber de sa tête.

Ces agressions font partie d’une augmentation importante du nombre d’incidents antisémites enregistrés au Royaume-Uni cette année par le groupe de surveillance du Community Security Trust.

Au cours du premier semestre 2021, le CST a enregistré le nombre le plus élevé d’incidents antisémites sur une période de six mois depuis qu’il a commencé à surveiller ce problème dans les années 1980. Le décompte pour la période janvier-juin 2021 s’élève à 1 308 incidents, contre 875 pour la période correspondante de l’année précédente. Le total pour 2020 était de 1 668 incidents.

Le pic d’incidents est en partie lié à l’échange de tirs entre le Hamas et Israël en mai, selon le CST. Plus de 600 des 1 308 incidents enregistrés au cours du premier semestre de 2021 se sont produits en mai.

JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...