Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Un homme d’Ashkelon condamné à des TIG pour avoir menacé Netanyahu

Asher Ben-Dor a bénéficié d'une négociation de plaidoyer pour un tweet de 2019 dans lequel il avait écrit que "le moment était venu" d'assassiner le Premier ministre

Illustration : Un manifestant tient une pancarte lors d'une manifestation contre le premier ministre de l'époque, Benjamin Netanyahu, à Jérusalem, le 31 octobre 2020. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)
Illustration : Un manifestant tient une pancarte lors d'une manifestation contre le premier ministre de l'époque, Benjamin Netanyahu, à Jérusalem, le 31 octobre 2020. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

Le tribunal de première instance d’Ashdod a ordonné à un homme d’effectuer huit mois de travaux d’intérêt général pour avoir menacé le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu pendant son mandat de Premier ministre.

Asher Ben-Dor, un résident d’Ashkelon, a également été condamné à une amende de 4 500 shekels pour avoir violé un engagement à ne pas proférer de menaces suite à une précédente condamnation reçue après avoir menacé sa partenaire.

En juin 2020, Ben-Dor avait écrit sur Twitter : « Quelqu’un est-il au courant des préparatifs d’assassinat du Premier ministre ? Quelqu’un sait… il semble que le moment soit venu, il semble que ce soit devenu insupportable. »

L’homme de 39 ans a conclu un accord avec les procureurs de l’État en novembre de l’année dernière. Il a ainsi plaidé coupable en échange d’un acte d’accusation modifié qui a abandonné l’une des deux accusations portées contre lui pour avoir émis une menace.

Néanmoins, le ministère public a demandé au tribunal que Ben-Dor soit condamné à une peine de prison en raison d’une condamnation avec sursis en suspens sur son casier judiciaire datant de 2019 et concernant son partenaire, une demande rejetée par le tribunal.

Ben-Dor a été inculpé dans le cadre de la répression des menaces en ligne contre le Premier ministre. Après son arrestation, Ben Dor aurait déclaré à un officier de police : « Je suis en état d’arrestation uniquement parce que c’est le Premier ministre qui a porté plainte. Maintenant que je suis en état d’arrestation, il devrait mourir, ce salaud, il devrait mourir maintenant. C’est une arrestation politique ».

En juin de l’année dernière, un autre homme d’Ashkelon avait été inculpé pour avoir publié des menaces contre Netanyahu sur les réseaux sociaux. Tzvi Sabag, 57 ans, avait été accusé d’avoir écrit des messages sur Facebook contenant des menaces directes contre le Premier ministre en novembre de l’année dernière et d’avoir également menacé Yair Netanyahu.

La condamnation de Ben-Dor est intervenue après qu’un homme a été accusé dimanche dernier de harcèlement pour un tweet dans lequel il menaçait d’agresser sexuellement Sara Netanyahu, l’épouse de l’ancien Premier ministre.

Boaz Drori, un résident de Givatayim âgé de 55 ans, a été inculpé au tribunal de première instance de Tel Aviv pour un tweet de 2019, alors que Netanyahu était encore en fonction. Dans ce tweet, Drori, qui avait environ 1 000 followers sur Twitter, décrivait un acte sexuel qu’il accomplirait parce qu’il était « si patriotique », menaçant effectivement de violer la femme du Premier ministre de l’époque pour le bien de la nation.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.