Un homme du Hamas arrêté dévoile des informations sur les tunnels et le soutien iranien
Rechercher

Un homme du Hamas arrêté dévoile des informations sur les tunnels et le soutien iranien

Ibrahim Adel Shehadeh Shaer a dit que du matériel de guerre entrait en contrebande sous couvert de projets de reconstruction

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

L'entrée d'un tunnel découvert à Gaza pendant l'opération Bordure protectrice, le 18 juillet 2014. (Crédit : armée israélienne)
L'entrée d'un tunnel découvert à Gaza pendant l'opération Bordure protectrice, le 18 juillet 2014. (Crédit : armée israélienne)

Un combattant du Hamas interpellé le mois dernier dans une opération commune du Shin Bet et de la police a fourni une mine d’informations sur les tunnels creusés par l’organisation terroriste dans la bande de Gaza, sa stratégie dans un futur conflit avec Israël, et ses méthodes pour obtenir des liquidités provenant d’Iran, a révélé mardi le Shin Bet.

L’annonce de la capture d’Ibrahim Adel Shehadeh Shaer, 21 ans, résident de Rafah dans le sud de la bande de Gaza, n’a été autorisée à la publication que mardi.

Shaer, un creuseur de tunnels dans la branche armée du groupe, a été arrêté au début de juillet en essayant de traverser la frontière au passsage d’Erez entre Gaza et Israël.

Lors de son interrogatoire par des agents de sécurité il a révélé une pléthore de détails sur les activités du Hamas à Rafah, et en particulier les procédures d’urgence du Hamas ainsi que son intention d’utiliser les tunnels creusés sous la frontière pour attaquer Israël dans un futur conflit.

Shaer a dit aux enquêteurs que ces derniers mois, il a travaillé sur certains des tunnels et que lui avait été montré un passage creusé de Rafah qui mène au passage frontière de Kerem Shalom en Israël, a déclaré le Shin Bet dans un communiqué envoyé aux médias de langue hébraïque.

Le membre du Hamas Ibrahim Adel Shehadeh Shaer, qui a été arrêté par les forces de sécurité israéliennes en juillet 2015 (Photo: Autorisation Shin Bet)
Le membre du Hamas Ibrahim Adel Shehadeh Shaer, qui a été arrêté par les forces de sécurité israéliennes en juillet 2015 (Photo: Autorisation Shin Bet)

Le membre du Hamas a fourni des données sur les tunnels du Hamas dans la région de Rafah, dont les lieux d’excavation, les puits d’accès, les creuseurs et les circuits des tunnels. Il a également révélé qu’une nouvelle route récemment prévue par le Hamas près de la clôture de la frontière a été conçue dans le but de mener des attaques surprises avec des véhicules roulant à vive allure le long de la frontière avec Israël.

Selon le Shin Bet, Shaer a été personnellement impliqué dans divers types de formation à la guerre, y compris la formation de combat, les méthodes de commandement, l’utilisation d’armes de pointe et de sabotage.

Pendant l’Opération Bordure protectrice de l’été dernier, lorsque l’armée israélienne a lutté contre les milices de Gaza dirigées par le Hamas, Shaer avait servi dans la division de soutien logistique du groupe et a contribué à la fourniture de matériel militaire et d’explosifs à des combattants. Il a également reconnu avoir pris part à l’action militaire en plaçant des charges anti-chars et en assistant des postes d’observation.

Shaer a dit qu’il était au courant de nombreux détails sur les activités du Hamas et de hauts responsables de l’organisation au cours des dernières années. Il a fourni aux enquêteurs des informations confidentielles sur les liens du Hamas avec l’Iran et sur le soutien militaire de ce regime au groupe de Gaza.

Le soutien iranien vient sous forme d’espèces, d’armes de pointe et d’équipement électronique sophistiqué destiné à brouiller les signaux de commande des drones israéliens au dessus de l’enclave côtière. Le Shin Bet a déclaré que Shaer leur a également transmis des informations sur la formation iranienne des combattants du Hamas dans l’utilisation de parapentes capables de pénétrer dans l’espace aérien israélien.

Le combattant a fourni des détails sur les unités d’élite du Hamas, les capacités antichars et antiaériennes de l’organisation, l’emplacement de ses postes d’observation et de la portée de trois kilomètres de ses capacités photographiques en Israël.

En juillet, le Hamas avait publié un court clip vidéo qui prétendait montrer l’ancien chef d’état-major de Tsahal, le général (de réserve) Benny Gantz, à portée de fusil près de la clôture de la frontière avec la bande de Gaza pendant le conflit de 2014 avec l’enclave côtière.

Selon Shaer, le Hamas a modifié sa stratégie de combat dans le sillage de l’Opération Bordure protectrice, au cours de laquelle les forces de Tsahal ont pénétré profondément dans la bande de GAza dans le but de détruire un réseau de tunnels transfrontaliers qui ont été utilisés par le Hamas pour lancer des attaques en Israël.

Shaer a dit aux enquêteurs que le matériel nécessaire à l’infrastructure de guerre du Hamas est maintenant importé à Gaza sous le couvert de programmes de reconstruction visant à réparer les dommages causés au cours des combats, quand des milliers de bâtiments ont été détruits.

Il a également confirmé que les combattants conservaient des explosifs et d’autres matériels dans leurs maisons parce que les commandants du Hamas craignent que les entrepôts d’armes du groupe soient bombardés par Israël. Shaer a indiqué qu’il avait stocké plusieurs charges explosives de 50 kg chacune chez lui.

Un acte d’accusation a été déposé le 31 juillet contre Shaer au tribunal de district de Beersheba pour appartenance et participation dans des activités d’une organisation interdite, tentative d’assassinat, contact avec un agent ennemi, formation militaire interdite, et diverses infractions liées aux armes à feu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...