Un homme handicapé décède après avoir été battu par son soignant
Rechercher

Un homme handicapé décède après avoir été battu par son soignant

La police a arrêté le jeune employé de 19 ans, Mohammad Khateeb, suspecté de meurtre après qu’Efraim Ben Baruch a succombé aux blessures qu’il a reçues il y a deux semaines

Efraim Ben Baruch, un homme handicapé mental qui est mort le 26 juillet 2019, après qu'il aurait été battu par son soignant. (Crédit)
Efraim Ben Baruch, un homme handicapé mental qui est mort le 26 juillet 2019, après qu'il aurait été battu par son soignant. (Crédit)

Tôt vendredi, un homme handicapé est décédé à l’hôpital d’Haïfa, deux semaines après que son soignant l’aurait battu en lui causant plusieurs blessures graves à la tête, ont annoncé des médias israéliens.

Efraim Ben Baruch, âgé de 29 ans, résidait dans un centre pour personnes handicapées mentales. Peu après son arrivée à l’hôpital Bnait Zion, son état s’est détérioré et les docteurs ont prononcé sa mort cérébrale.

Le soignant, Mohammad Khateeb, âgé de 19 ans, de la ville de Tamra, a été arrêté mercredi sur la suspicion d’avoir abusé d’un individu sans défense. Sa détention a été prolongée de six jours.

Après la mort de Ben Baruch, la police a déclaré qu’elle aggravait les charges présumées contre Khateeb, maintenant suspecté de meurtre. Une équipe d’enquête spéciale a été mise en place pour traiter l’affaire. La police a également déclaré qu’elle demanderait dimanche de prolonger à nouveau sa détention.

Mohammad Khateeb, un soignant suspecté du meurtre d’un homme handicapé à Haïfa, au tribunal, en juillet 2019. (Capture d’écran: YouTube)

La semaine dernière, lors d’une audience au tribunal, un enquêteur a montré au juge Rivka Fuchs des vidéos des violences présumées, déclarant qu’il y avait eu « 11 ou 12 épisodes de violence différents le même jour. Son comportement avec la victime était violent ».

L’avocate de Khateeb a nié que la mort a été causée par son client, affirmant que Ben Baruch avait été transporté à l’hôpital dans la soirée alors qu’il avait subi les blessures le matin.

« C’était une blessure indépendante », a-t-elle déclaré sans donner de détails.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...