Israël en guerre - Jour 146

Rechercher

Un immeuble de Sderot rend hommage à des frères et sœurs tués dans des attentats

A l'occasion de Yom HaAtsmaout, un immeuble situé dans une ville frontalière du sud affiche des photos de victimes pour dire « Nous sommes tous des frères dans ce pays »

Capture d’écran d’une vidéo montrant les photos des victimes du terrorisme Yaakov Yisrael Paley, 5 ans, et Asher Menahem Paley, 7 ans, affichées sur un immeuble de Sderot, le 25 avril 2023. (Twitter. Utilisé conformément à l’article 27a de la Loi sur les droits d’auteur)
Capture d’écran d’une vidéo montrant les photos des victimes du terrorisme Yaakov Yisrael Paley, 5 ans, et Asher Menahem Paley, 7 ans, affichées sur un immeuble de Sderot, le 25 avril 2023. (Twitter. Utilisé conformément à l’article 27a de la Loi sur les droits d’auteur)

Un immeuble de Sderot, ville frontalière du sud du pays, a trouvé un moyen unique de faire passer un message d’unité à l’occasion de Yom HaAtsmaout en affichant, mardi, les portraits de frères et sœurs tués par de récents attentats terroristes.

Situé rue HaRav Aba Sha’ul, l’immeuble s’était paré de clichés des petits frères Yaakov Yisrael et Asher Paley, âgés respectivement de 5 et 7 ans, tués dans un attentat terroriste à Ramot en février, des frères Hallel et Yagel Yaniv, âgés respectivement de 21 et 19 ans, tués dans une fusillade terroriste le même mois et des sœurs Rina et Maia Dee, également tuées dans un attentat terroriste ce mois-ci, en même temps que leur mère, Lucy Dee.

On y voyait également des photos de Ma’ayan, 24 ans, et Sahar, 17 ans, fratrie originaire d’Assor, tuée ce mois-ci par de soudaines inondations dans le sud du pays.

A chaque étage, les balcons arboraient des photos de grande taille de ces frères et sœurs.

L’initiative a été largement diffusée sur les réseaux sociaux.

Muriel Hazan, membre du comité des résidents de l’immeuble, a expliqué que chaque année, l’immeuble était décoré à l’occasion de Yom HaAtsmaout « et que cette année, nous voulions faire quelque chose de différent ».

« Ces derniers temps, il y a eu nombre de tragédies impliquant des frères et sœurs. C’est très triste et cela affecte tout le pays. En affichant ces photos, nous voulons adresser à tous un message d’unité. Nous sommes tous frères dans ce pays. »

En raison des profondes divisions suscitées, au sein de la société israélienne, par la réforme radicale du système judiciaire voulue par le gouvernement, les cérémonies et événements officiels ont mis l’accent sur l’unité.

Selon le site Internet de Srugim, chaque année, un certain nombre d’immeubles de Sderot se parent de décorations originales à l’occasion de Yom HaAtsmaout.

Yom HaAtsmaout a commencé mardi soir, à la fin de Yom HaZikaron, pour se terminer mercredi, à la nuit tombée.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.