Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Un Israélien tué lors de l’attaque d’une synagogue en Tunisie enterré à Netivot

Sa famille espérait qu'Aviel Haddad reviendrait du pèlerinage de Djerba avec sa future épouse, mais il est revenu dans un cercueil

Des amis et des membres de la famille assistant aux funérailles d'Aviel Hadadd, qui a été tué lors d'une fusillade devant une synagogue sur l'île tunisienne de Djerba, au cimetière de Netivot, le 12 mai 2023. (Crédit : Flash90)
Des amis et des membres de la famille assistant aux funérailles d'Aviel Hadadd, qui a été tué lors d'une fusillade devant une synagogue sur l'île tunisienne de Djerba, au cimetière de Netivot, le 12 mai 2023. (Crédit : Flash90)

Aviel Haddad, le ressortissant israélo-tunisien qui a été tué lors d’une fusillade meurtrière dans une synagogue tunisienne cette semaine, a été enterré vendredi dans la ville de Netivot, dans le sud d’Israël.

Haddad, âgé de 30 ans, a été tué mardi aux côtés de son cousin, Benjamin Haddad, un citoyen français de 42 ans, et de trois policiers lorsqu’un garde national a ouvert le feu sur un pèlerinage juif annuel à la synagogue historique El Ghriba, sur l’île touristique de Djerba, considérée comme l’un des plus anciens sanctuaires juifs du monde.

Les funérailles ont eu lieu alors que les combats contre le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien se poursuivent dans la Bande de Gaza voisine. Bien que les sirènes de roquettes n’aient pas été activées pendant la cérémonie, des explosions, apparemment dues à des interceptions par le système de défense du Dôme de Fer, ont été entendues en arrière-plan.

« Nous pensions qu’il était allé à Djerba pour ramener une mariée et que nous le verrions heureux sous la houpa. Finalement, il est revenu dans un cercueil », a déclaré son beau-frère dans son éloge funèbre.

« L’État d’Israël fait face au terrorisme. La haine et l’antisémitisme sont son carburant », a déclaré le ministre des Communications, Shlomo Karhi, qui représentait le gouvernement lors de l’office. « La synagogue a été la cible d’actes terroristes cette semaine et dans le passé. »

Lilach Haddad a déclaré que son cousin était « comme un père pour moi ».

Aviel, à droite, et Benjamin Haddad, deux cousins tués lors d’une fusillade devant la synagogue de la Ghriba, à Djerba en Tunsie, le 9 mai 2023. (Crédit : Twitter)

« Il emmenait ma sœur à l’hôpital lorsqu’elle était malade. Il ne l’aurait jamais laissée baisser les bras. Sa mère est morte il y a trois ans et il était le chef de famille. Quand le chef n’est plus là, que reste-t-il ? »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.