Un nouveau député a prêté serment à la Knesset pour remplacer Basel Ghattas
Rechercher

Un nouveau député a prêté serment à la Knesset pour remplacer Basel Ghattas

Juma Azbarga compte concentrer ses efforts sur l’arrêt des démolitions de maisons dans les villages bédouins non reconnus du Néguev

Juma Azbarga, député du parti Balad de la Liste arabe unie. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Juma Azbarga, député du parti Balad de la Liste arabe unie. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Juma Azbarga, membre du parti Balad, a prêté serment mardi à la Knesset pour remplacer le député de la Liste arabe unie Basel Ghattas, qui a dû démissionner cette semaine après avoir été filmé en train de transmettre des téléphones portables à des terroristes palestiniens emprisonnés en Israël.

« J’entre à la Knesset avec le désir de travailler avec énergie pour mes électeurs et la population générale », a déclaré Azbarga après avoir prêté serment. Le parti Balad est l’un des partis arabes israéliens qui composent la Liste arabe unie.

Azbarga, 59 ans, habite dans la ville bédouine de Lakiya, dans le désert du Néguev. Il a déclaré qu’il espérait pouvoir utiliser sa formation dans la gestion des soins médicaux pour mieux servir la minorité arabe d’Israël.

Avant sa retraite, il y a quatre ans, Azbarga assurait la liaison entre les services de la caisse d’assurance maladie Maccabi et les communautés bédouines d’Israël.

Des femmes bédouines protestent contre la démolition de logement dans le village bédouin non reconnu d'Umm al-Hiran dans le désert du Néguev, le 18 janvier 2017. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
Des femmes bédouines protestent contre la démolition de logement dans le village bédouin non reconnu d’Umm al-Hiran dans le désert du Néguev, le 18 janvier 2017. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)

Azbarga a indiqué que les démolitions de maisons dans les villages bédouins non reconnus du Néguev étaient l’un des domaines qui l’intéressaient particulièrement.

« Je compte me battre pour la reconnaissance des implantations dans le Néguev, et aborder le sujet de la pauvreté de leurs habitants », a-t-il déclaré.

Azbarga s’est dit désolé d’entrer à la Knesset « dans des circonstances si difficiles », après la démission de Ghattas, lui aussi membre du parti Balad.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...