Un Palestinien visé par les soldats après avoir couru vers un checkpoint
Rechercher

Un Palestinien visé par les soldats après avoir couru vers un checkpoint

Un homme apparemment non armé a été grièvement blessé lors d'un incident près de la ville palestinienne de Tulkarem, en Cisjordanie

Photo d’illustration : des soldats de Tsahal à un checkpoint en Cisjordanie (Wisam Hashlamoun / Flash90)
Photo d’illustration : des soldats de Tsahal à un checkpoint en Cisjordanie (Wisam Hashlamoun / Flash90)

Les soldats israéliens ont tiré sur un Palestinien qui a couru vers eux lundi à un checkpoint près de la ville palestinienne de Tulkarem, dans le nord de la Cisjordanie, a annoncé le ministère de la Défense.

Les soldats du poste de contrôle de Te’enim ont demandé à l’homme de s’arrêter et lui ont tiré dans le bas du corps alors qu’il n’a pas répondu à leur demande, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Il a été grièvement blessé et le personnel médical l’a évacué à l’hôpital.

Le ministère de la Défense n’a pas affirmé ni infirmé que l’homme était armé.

L’incident survient dans un moment de tension, alors que quelque 30 000 Palestiniens ont pris part à des manifestations le long de la frontière de Gaza ce vendredi.

Dès vendredi, les rapports palestiniens divergeaient sur le nombre de morts survenues. Alors que le Hamas, le groupe terroriste qui contrôle Gaza, a déclaré lundi que 18 personnes avaient été tuées, l’agence de presse officielle de l’Autorité palestinienne avait déterminé ce chiffre à 16 individus. Israël ne disposait pas de statistiques officielles sur ces morts. Il n’y a pas eu de victimes parmi les Israéliens.

L’armée israélienne a déclaré samedi qu’au moins 10 des personnes tuées étaient des membres de groupes terroristes palestiniens – dont le Hamas –, et ont donné des détails sur les rôles qu’ils jouaient.

Des manifestations plus modestes ont également éclaté en Cisjordanie, où des dizaines de personnes ont été blessées dans une série d’affrontements avec des soldats à Naplouse et ailleurs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...