Un Pessah virtuel met aux enchères des œuvres d’art NFT sur le thème de la matsa
Rechercher

Un Pessah virtuel met aux enchères des œuvres d’art NFT sur le thème de la matsa

L'application Clubhouse célèbre la fête avec Mayim Bialik, Jeff Garlin, Michael Rappaport avec un événement pour vendre des œuvres d'art numériques pour une association caritative

Illustration : des matsot sont préparées pour la prochaine fête juive de Pessah à l'usine « Yehuda Matzos » à Jérusalem le 16 mars 2021. (Yonatan Sindel / Flash90)
Illustration : des matsot sont préparées pour la prochaine fête juive de Pessah à l'usine « Yehuda Matzos » à Jérusalem le 16 mars 2021. (Yonatan Sindel / Flash90)

JTA – Ce n’était qu’une question de temps avant que l’engouement pour le NFT ne rencontre le monde juif.

Au cas où vous auriez manqué une grande part de l’actualité de la culture pop ces dernières semaines, NFT signifie « jeton non-fongible » – un morceau unique de code blockchain impossible à pirater.

Les créateurs vendent des œuvres d’art, de la musique et d’autres produits sous forme de NFT pour des dizaines de millions de dollars, ce qui crée une sorte de bulle spéculative historiquement énorme. L’idée est que le propriétaire d’un NFT possède le fichier de codage original, qui ne peut être reproduit, de l’image numérique ou de tout autre produit.

Dimanche, l’application Clubhouse en plein essor accueillera un seder de Pessah avec plusieurs invités célèbres, des rabbins, des survivants de la Shoah et des philanthropes – et les afikomen numériques seront une œuvre d’art NFT sur le thème de la matsa, aux enchères.

« Si Clubhouse est la maison où Pessah aura lieu, alors cacher une matza NFT – une pièce unique qu’une seule personne peut trouver – est la nouvelle façon de cacher des afikomen », a déclaré fnnch, l’artiste numérique derrière le NFT, dans un communiqué de presse.

Le produit de la vente aux enchères bénéficiera aux événements à but non lucratif Value Culture.

« Tous les dons serviront à soutenir les initiatives de lutte contre la haine, la sécurité alimentaire et le bien-être mental », a déclaré Adam Swig dans le communiqué.

Les rabbins David Wolpe et Sandra Lawson seront les hôtes de l’événement, et les invités seront Jeff Garlin, Tiffany Haddish, Mayim Bialik, Michael Rappaport et Chloe Fineman.

Randi Zuckerberg, entrepreneur et sœur du fondateur de Facebook Mark Zuckerberg, produira l’émission, co-sponsorisée par la plateforme de vidéos culinaires Tasty de BuzzFeed.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...