Rechercher

Tsahal visé par des tirs à deux reprises près de la barrière en Cisjordanie

La base militaire de Salem et des soldats opérant le long de la clôture de sécurité ont été pris pour cible ; des chasses à l'homme ont été lancées pour retrouver les tireurs

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats israéliens à l'entrée de la base de Salem près de la ville de Jénine en Cisjordanie, après une attaque de Palestiniens qui ont ouvert le feu et ont été tués par les forces de sécurité israéliennes, le 7 mai 2021. (Crédit : JAAFAR ASHTIYEH / AFP)
Des soldats israéliens à l'entrée de la base de Salem près de la ville de Jénine en Cisjordanie, après une attaque de Palestiniens qui ont ouvert le feu et ont été tués par les forces de sécurité israéliennes, le 7 mai 2021. (Crédit : JAAFAR ASHTIYEH / AFP)

Des coups de feu ont été tirés mardi matin sur un poste militaire situé le long de la barrière de sécurité dans le nord de la Cisjordanie, a déclaré la police des frontières.

Selon la police, un certain nombre de points d’impact de balles ont été repérés sur un chemin de terre à l’intérieur de la base de Salem, près de la ville arabe israélienne du même nom, le long de la barrière de sécurité.

Aucun officier ou soldat n’a été blessé dans l’incident.

La police a déclaré que les officiers et les troupes de l’armée israélienne ont lancé une chasse à l’homme pour retrouver les tireurs palestiniens présumés.

Quelques heures plus tard, des coups de feu ont été tirés en direction des troupes israéliennes opérant le long de la barrière de sécurité au nord de la Cisjordanie, près de la ville de Faqqua, selon l’armée.

Tsahal a affirmé qu’aucun soldat n’a été blessé et qu’une chasse à l’homme a été lancée pour retrouver les tireurs.

Cette fusillade survient à un moment où la violence augmente en Cisjordanie, en particulier dans la zone nord.

Le major Bar Falah, 30 ans, commandant-adjoint de l’unité d’élite Nahal, tué dans un échange de coups de feu avec des terroristes à la barrière de sécurité de la Cisjordanie, le 14 septembre 2022. (Autorisation : Famille)

La semaine dernière, Bar Salah, un officier israélien a été tué lors d’un échange de tirs avec deux Palestiniens le long de la barrière de sécurité du nord de la Cisjordanie, près du village palestinien de Jalamah.

Les points de contrôle de Jalamah et de Salem ont été fermés pendant plusieurs jours à la suite de la fusillade, avant d’être rouverts dimanche.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...