Un projet de loi adopté pour rendre le tourisme en Israël moins cher
Rechercher

Un projet de loi adopté pour rendre le tourisme en Israël moins cher

Cette loi permettra l’abaissement des prix grâce notamment à des procédures facilités pour la construction des hôtels

Le mont Carmel au bord de mer (Crédit : Zvi Roger/Municipalité de Haifa/CC BY SA 3.0)
Le mont Carmel au bord de mer (Crédit : Zvi Roger/Municipalité de Haifa/CC BY SA 3.0)

Le projet de loi ayant pour objectif de rendre le tourisme en Israël moins cher est passée en deuxième et troisième lecture à la Knesset avant la fin de la session d’été du parlement israélien.

La Knesset a approuvé le plan mis en place par le ministre du Tourisme Yarin Levin qui permettra aux touristes ayant des moyens plus limités d’envisager de venir visiter Israël.

Le programme développé par cette loi permettra une meilleure efficacité et une simplification de la construction des hôtels en Israël. Elle permettra également une augmentation signifiante du nombre de chambres d’hôtel et aura comme résultat une réduction du coût des vacances dans l’état hébreu.

« L’achèvement de la procédure législative de la loi ‘Hotels’ est le pas le plus significatif jamais pris pour réduire le prix des vacances en Israël, » a déclaré le ministre du tourisme israélien.

« Cette loi permettra la construction immédiate et économiquement viable de milliers de chambres d’hôtels. La loi préserve strictement les valeurs environnementales et les plages, donnant au Comité de la protection environnementale du littoral la responsabilité d’éviter tout dommage sur les plages israéliennes. Toute tentative de réclamation concernant le risque environnemental pour les plages (…) n’est rien d’autre que de la démagogie, » a tenu à préciser Yariv Levin.

« L’augmentation de l’approvisionnement en hôtels et l’accent porté pour construire des hôtels à petit budget mènera finalement à la réduction du coût des vacances en Israël, rendant le pays plus attractif pour les touristes étrangers mais aussi pour les citoyens israéliens, » a conclu le ministre.

Cette loi permettra l’abaissement des prix grâce à des procédures facilités pour la construction des hôtels.

Pour la première fois, les hôtels seront définis comme des infrastructues nationales et seront approuvés par des procédures simples et rapides par le Comité national des infrastructures.

La loi organise également le raccourcissement et la simplification de la planification des hôtels et du procédé de construction ainsi que la possibilité de recevoir un permis pour une chaîne d’hôtels partout en Israël par un seul comité grâce à une procédure accélérée.

D’autre part un sous-comité pour les questions liées au tourisme sera mis en place sur une base régionale. Ces comités et un comité local indépendant pourront approuver un complément d’au moins 20 % des parts de l’hôtel pour des fins résidentielles avec la perspective de convertir ou d’agrandir l’hôtel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...