Un rockeur partage sa nouvelle chanson sur son grand-père juif réfugié
Rechercher

Un rockeur partage sa nouvelle chanson sur son grand-père juif réfugié

Pour Ezra Furman, son dernier son, qui raconte l’histoire d’un homme fuyant la “Pologne verte et glaciale”, est “entièrement consacrée à mon histoire juive et à mon présent”

Le chanteur de rock indépendant Ezra Furman en 2007. (Crédit : Stab At Sleep from F L O R I D A, United States - EZRA FURMAN AND THE HARPOONS/CC BY-SA 2.0/WikiCommons)
Le chanteur de rock indépendant Ezra Furman en 2007. (Crédit : Stab At Sleep from F L O R I D A, United States - EZRA FURMAN AND THE HARPOONS/CC BY-SA 2.0/WikiCommons)

Ezra Furman, célèbre artiste Indie rock (et juif respectant Shabbat tout en ne se conformant pas aux genres), n’a pas peur d’exprimer sa judaïté dans sa musique. Il vient pourtant de sortir sa chanson la plus explicitement juive.

Furman a déclaré au site internet ‘Consequence of Sound’ que « The refugee » (le réfugié), qu’il a mis en ligne sur le site de streaming musical SoundCloud mercredi), est sa « première chanson entièrement consacrée à mon histoire juive et à mon présent, une chanson dédiée à mon grand-père qui a fui les nazis, ainsi qu’à tous les réfugiés qui cherchent désespérément un foyer aujourd’hui ».

La chanson suit un personnage qui est déplacé depuis la « Pologne verte et glaciale », et doit subir une migration difficile, qui implique de « dormir dans des églises » et de manger de l’herbe « comme une chèvre ». La chanson fait référence au voyage de son propre grand-père, qui a fui l’Allemagne occupée par les nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale.

« Ceci est la chanson d’un juif qui refuse de mourir », chante Furman à un moment de sa valse folk, où l’on entend des mélodies de cordes et de clarinettes d’Europe de l’Est.

Il est raisonnable de penser que le jeune homme de 29 ans est probablement le seul musicien connu qui navigue dans les mondes du judaïsme orthodoxe et de la non-conformité des genres. Bien que Furman ne se soit pas identifié comme strictement orthodoxe, il observe le Shabbat et lit des morceaux de la Torah chaque semaine.

Il ne joue plus en concert le vendredi soir, et ne voyage pas le samedi.

La nouvelle chanson fera partie de son prochain EP de six chansons, « Big Fugitive Life », qui devrait sortir le 19 août sur le label Bella Union.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...