Un sataniste accusé d’avoir tenté de brûler une église et profané une synagogue
Rechercher

Un sataniste accusé d’avoir tenté de brûler une église et profané une synagogue

Andrew Costas aurait déclaré à sa petite amie qu'il était l'Antéchrist et qu'il prévoyait de s'attaquer à 13 lieux de culte

Andrew Lemond Costas, qui a été arrêté et inculpé d'avoir taggué des croix gammées sur une synagogue à Rockville, Maryland (Montogomery County Police)
Andrew Lemond Costas, qui a été arrêté et inculpé d'avoir taggué des croix gammées sur une synagogue à Rockville, Maryland (Montogomery County Police)

JTA — Dans l’Etat du Maryland, un homme accusé d’avoir taggué une croix gammée sur une synagogue locale avait également lancé une bombe incendiaire contre une église située à proximité. Il voulait perpétrer de nombreuses attaques sur des lieux de culte en signe de vénération de Satan, a indiqué la police.

Andrew Costas, âgé de 28 ans, originaire de Rockville, a été arrêté cette semaine en lien avec un acte de vandalisme antisémite perpétré le 28 mars contre la Congrégation Tikvat Israël dans sa ville d’origine. Il est également poursuivi pour avoir lancé des bombes incendiaires le 8 avril sur l’église catholique St Catherine Laboure à Wheaton. Il est notamment inculpé pour des crimes racistes.

La police a indiqué que Costas avait déclaré sa petite amie qu’il était l’Antéchrist. Il avait prévu d’endommager 10 églises et trois synagogues. Le nombre total, 13, a une signification symbolique dans la littérature et les cercles satanistes.

Selon la police, Costas est l’individu que l’on voit garer sa voiture devant une synagogue dans les images des caméras de vidéo-surveillance. Il s’approche de la synagogue et réalise des tags sur le mur extérieur. La police a déclaré que l’homme avait taggué des croix gammées et des slogans de haine.

Costas et sa petite-amie, Rebecca Matathias de Brookville dans le Maryland, sont poursuivis pour des charges d’incendie criminel au deuxième degré. Il restera détenu jusqu’à son procès. Matathias, qui est âgée d’une vingtaine d’années, a aussi été arrêtée, mais elle a été libérée sous-caution.

Costas a été inculpé pour avoir endommagé une propriété pour discrimination religieuse, un crime raciste, pour avoir vandalisé un lieu de culte et pour destruction malveillante.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...