Un site antisémite complotiste avait couvert la conférence de l’AIPAC
Rechercher

Un site antisémite complotiste avait couvert la conférence de l’AIPAC

TruNews avait assisté à la conférence de 2018 ; le lobby pro-Israël assure qu'il n'accréditera plus ce site

Le pasteur Rick Wiles, fondateur de TruNews, connu pour ses théories conspirationnistes antisémites, affirment que des Juifs tentent de renverser le président américain Donald Trump, le 22 novembre 2019. (Capture d'écran via Right Wing Watch)
Le pasteur Rick Wiles, fondateur de TruNews, connu pour ses théories conspirationnistes antisémites, affirment que des Juifs tentent de renverser le président américain Donald Trump, le 22 novembre 2019. (Capture d'écran via Right Wing Watch)

WASHINGTON (JTA) — Les deux démocrates juifs qui voulaient savoir comment TruNews était parvenu à entrer dans une conférence de presse avec le président américain Donald Trump en 2018 pourraient avoir envie de passer un coup de fil à l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC).

Après que la Jewish Telegraphic Agency a rapporté mardi que les représentants Ted Deutch de Floride et Elaine Luria de Virginie ont demandé à la Maison Blanche de condamner et d’éviter TruNews, son fondateur, le pasteur Rick Wiles de Floride, a suggéré que JTA demande à l’AIPAC pourquoi elle avait accordé l’accréditation de presse au site. Le mois dernier, Wiles a qualifié l’enquête de destitution contre Trump de « coup d’Etat juif » et est connu pour ses théories conspirationnistes antisémites.

JTA a demandé à l’AIPAC qui a confirmé que TruNews avait été accrédité par le puissant lobby pro-Israël lors de sa conférence annuelle en 2018.

« Parmi les centaines de médias qui ont été accrédités l’an dernier, ce média en fait partie », a déclaré un représentant de l’AIPAC à JTA. « Cependant, cet organe de presse ne recevra pas de carte de presse à l’avenir. »

Dans une vidéo diffusée sur la chaîne YouTube de TruNews le 22 novembre, Wiles évoquait un « coup d’Etat juif », soulignant que les Juifs aussi « tueront des millions de chrétiens » après avoir renversé Trump.

Lors de la conférence de presse de l’année dernière, TruNews a interrogé Trump sur le conflit israélo-palestinien.

Un porte-parole de la Maison Blanche, répondant à une enquête de JTA, a déclaré que TruNews n’était pas accrédité de façon permanente à la Maison Blanche, sans préciser s’il serait autorisé à poursuivre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...