Un soldat israélien grièvement blessé par un « objet lourd » lancé en Cisjordanie
Rechercher

Un soldat israélien grièvement blessé par un « objet lourd » lancé en Cisjordanie

Un militaire a été frappé à la tête, apparemment par un parpaing ou une grosse pierre, lors d'une opération d'arrestation dans un camp de réfugiés palestiniens

Des soldats de Tsahal recherchent les auteurs de l'attaque terroriste qui a tué le rabbin Raziel Shevach dans le village de Burqin, au nord de la Cisjordanie, le 4 février 2017. (Porte-parole de Tsahal)
Des soldats de Tsahal recherchent les auteurs de l'attaque terroriste qui a tué le rabbin Raziel Shevach dans le village de Burqin, au nord de la Cisjordanie, le 4 février 2017. (Porte-parole de Tsahal)

Un soldat de l’armée israélienne a été grièvement blessé tôt jeudi matin lorsqu’un objet lourd a été lancé sur lui dans un camp de réfugiés palestiniens en Cisjordanie, a déclaré Tsahal.

L’objet – qui, selon les rapports, était un parpaing ou une grosse pierre – a été lancé sur un groupe de soldats qui opéraient dans le camp de réfugiés d’al-Amari près de Ramallah dans le but d’arrêter des personnes soupçonnées de terrorisme.

Il a touché le soldat à la tête et a été emmené à l’hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem dans un état critique.

L’armée a autorisé la publication de l’incident plusieurs heures après qu’il se soit produit, afin de prévenir d’abord la famille du soldat.

Jeudi matin également, un Palestinien a attaqué les forces de sécurité israéliennes avec une arme à feu en Cisjordanie, au sud de Jérusalem, sans causer de blessures. Il a été arrêté après que des soldats et des officiers l’ont poursuivi, a indiqué la police.

Le tireur, identifié comme étant un résident de 20 ans du village de Beit Sahur, près de Bethléem, a tiré avec son pistolet depuis la zone de la ville palestinienne voisine d’Al-Khader, selon le communiqué de la police.

Un véhicule blindé de la police après qu’un Palestinien a tiré une balle de pistolet sur sa vitre au sud de Jérusalem le 24 mai 2018. (Police d’Israël)

Le Palestinien a été légèrement blessé par la voiture de police qui le poursuivait et a reçu des soins médicaux sur place, a indiqué la police. Aucun des membres des forces israéliennes n’a été blessé.

Un couteau de poche a été découvert dans les effets personnels de l’homme, et un pistolet FN – qui, selon la police, était probablement l’arme qu’il a utilisée pour attaquer les gardes-frontières – a été trouvé à proximité.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...