Rechercher

Un tribunal de Jérusalem gèle l’expulsion d’une famille palestinienne à Sheikh Jarrah

Les expulsions de Palestiniens à Sheikh Jarrah ont été un facteur clé dans la montée des tensions à Jérusalem ces dernières semaines

Ayoub Salem, un Palestinien menacé d'expulsion, à son domicile de Sheikh Jarrah, le 20 décembre 2021. (Crédit : Aaron Boxerman/The Times of Israel)
Ayoub Salem, un Palestinien menacé d'expulsion, à son domicile de Sheikh Jarrah, le 20 décembre 2021. (Crédit : Aaron Boxerman/The Times of Israel)

Le tribunal de première instance de Jérusalem a gelé mardi l’expulsion de la famille Salem à Sheikh Jarrah, le temps d’examiner son appel. L’expulsion devait commencer le 1er mars.

L’expulsion prévue de la famille Salem a été l’une des principales causes de tension dans le quartier de Jérusalem-Est, lieu sensible ces dernières semaines. Des Palestiniens ont protesté, ce qui a entraîné des affrontements avec la police et des Israéliens juifs de droite.

Les expulsions de Palestiniens à Sheikh Jarrah ont été un facteur clé dans la montée des tensions à Jérusalem et a contribué à déclencher la guerre de mai dernier entre Israël et le Hamas.

La famille Salem doit déposer 25 000 shekels auprès du tribunal à titre de garantie, déclare le juge. Il ordonne à ceux qui cherchent à expulser les Salem – y compris le propriétaire actuel, Yonatan Yosef, membre du conseil municipal de Jérusalem – de soumettre leur réponse à leur appel. Le calendrier de la procédure reste incertain.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...