Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Une entreprise israélienne collecte les batteries lithium-ion pour les recycler

Electronics Recycling Corporation déploie des conteneurs à Jérusalem et à Rishon Lezion pour les batteries de vélos et de trottinettes qui seront recyclées en Europe

Sue Surkes est la journaliste spécialisée dans l'environnement du Times of Israel.

Des réceptacles spéciaux pour les batteries lithium-ion anciennes ou endommagées seront distribués dans tout Israël. (Crédit : Israel Electronics Recycling Corporation)
Des réceptacles spéciaux pour les batteries lithium-ion anciennes ou endommagées seront distribués dans tout Israël. (Crédit : Israel Electronics Recycling Corporation)

La Société israélienne de recyclage des produits électroniques a commencé à déployer des conteneurs de recyclage pour les batteries rechargeables au lithium-ion utilisées dans les bicyclettes et les trottinettes électriques, mais pas dans les voitures.

La société, connue en hébreu sous l’acronyme M.A.I., a commencé à distribuer des conteneurs la semaine dernière à Jérusalem et à Rishon Lezion.

Cette initiative intervient près de deux ans après qu’une loi sur le recyclage des déchets électroniques et des batteries a été élargie pour inclure les batteries lithium-ion utilisées dans les trottinettes et les vélos électriques.

Les batteries seront envoyées à un centre de tri situé dans l’implantation de Shilo, au nord de la Cisjordanie, qui est autorisé à les préparer, à les emballer et à les envoyer dans des conteneurs spéciaux vers des usines de recyclage en Europe.

Outre le lithium, les batteries contiennent d’autres métaux tels que le cobalt, l’aluminium, le nickel et le cuivre, dont l’extraction est non seulement coûteuse et toxique pour l’environnement, mais aussi liée à des violations des droits de l’homme.

Les batteries lithium-ion peuvent être presque entièrement recyclées. La réutilisation des métaux qui les composent permet d’éviter l’exploitation minière supplémentaire et peut faire baisser le coût des batteries. En revanche, la mise en décharge des piles peut provoquer des incendies et des fuites de matériaux toxiques qui contaminent le sol et les eaux souterraines.

En outre, les piles anciennes et endommagées peuvent être dangereuses. Au cours de l’année écoulée, selon M.A.I., six personnes ont été tuées et des centaines d’autres blessées dans des incendies liés à des piles en Israël.

En août, l’incendie d’une maison dans le quartier Tikvah de Tel Aviv a été attribué à une batterie de vélo. La vidéo de la scène montrait un vélo électrique en feu sur un trottoir près de la maison.

Alors que la loi a été élargie pour confier la responsabilité du recyclage aux importateurs et aux fabricants locaux de vélos électriques, de scooters et de leurs batteries, aucune réglementation concernant le recyclage et l’élimination des batteries au lithium-ion n’a jamais été formulée, selon le PDG de M.A.I., Amnon Sharoor.

Cette situation a contraint l’entreprise à élaborer sa propre stratégie et ses propres règles. M.A.I. a été fondée en 2014 et reconnue par le ministère de la Protection de l’environnement comme un organe de mise en œuvre de la loi sur le recyclage des produits électriques et électroniques.

Amnon Sharoor, PDG de l’Israel Electronics Recycling Corporation, connue en hébreu sous l’acronyme M.A.I. (Crédit : Israel Electronics Recycling Corporation)

Sharoor a également déploré l’exclusion des batteries de véhicules électriques de la loi, affirmant qu’Israël était très en retard par rapport au reste du monde développé.

Ce jeudi, la Commission européenne devrait publier sa loi sur les matières premières critiques, qui fixera des objectifs pour le recyclage d’une large gamme de batteries, y compris celles utilisées dans l’industrie, dans les voitures électriques et dans les voitures à moteur à combustion.

L’année dernière, Mossi Raz, alors député de Meretz, a tenté en vain de faire avancer un projet de loi sur le recyclage des batteries de voitures électriques.

« Plus de 30 % des véhicules qui arrivent aujourd’hui sont des véhicules électriques, dont chaque batterie pèse une demi-tonne, et personne ne sait quoi en faire », a déclaré Sharoor.

Le député Meretz Mossi Raz à la Knesset le 22 juin 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Des milliers de Palestiniens gagnent leur vie en dépouillant et en brûlant les déchets électroniques en provenance d’Israël pour en extraire et vendre les métaux qu’ils contiennent, y compris les produits recyclables comme les panneaux solaires. On a imputé à cette industrie lucrative des taux élevés de cancer et de dommages environnementaux.

Malgré l’absence de réglementation, Colmobil, une branche de l’ICL spécialisée dans l’importation de véhicules, et EMS Metals, une entreprise de recyclage de déchets, ont annoncé en juin leur intention de créer une usine qui recyclera les batteries lithium-ion des voitures électriques.

Pour ce faire, des réglementations devront être formulées, a déclaré Sharoor.

Entre-temps, en l’absence de règles officielles, M.A.I. a élaboré plusieurs lignes directrices basées sur les pratiques internationales en matière de collecte des piles.

Sharoor a averti les citoyens de n’utiliser les batteries lithium-ion que pour l’usage pour lequel elles ont été conçues et de ne jamais les faire remettre à neuf par quelqu’un d’autre qu’un revendeur agréé.

Toutes les piles de ce type doivent être envoyées au recyclage lorsqu’elles atteignent trois ans, qu’elles fonctionnent encore ou non, a-t-il souligné.

Il est important de conserver les piles usagées et endommagées au sec, de préférence dans un sac en plastique, et de couvrir les bornes (ou connexions) de la pile avec des autocollants ou du ruban adhésif. Il faut veiller à ne pas les faire tomber ou à ne rien faire pour les fissurer, car elles pourraient s’enflammer.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.